La géolocalisation des coureurs du Tour de France

La géolocalisation des coureurs du Tour de France

Qui n’a pas remarqué depuis samedi 4 juillet 2015 le curieux appendice fixé sous la selle de chaque coureur du Tour de France. Seuls ceux ayant changé de machine, après une chute par exemple, n’en sont pas dotés (momentanément bien sûr). Cette présence qui ne passe vraiment pas inaperçu m’a interpellé moi aussi. Aussi, j’ai cherché sur la toile.

Photo ci-dessous:

Tour de France 2015 – 5ème étape – Thibaut PINOT (France)

De quoi s’agit-il ?

Cet objet mystérieux est en fait un capteur configuré dans un boîtier placé sous la selle des concurrents, légèrement décalé vers l’arrière de façon à ce que l’antenne GPS soit bien dégagée. Cet appareil permet de positionner avec une grande précision les coureurs et d’obtenir les écarts réels. Bien entendu, le système fonctionne on line et permet de connaitre en direct la position GPS de chaque coureur. Au terme d’un partenariat entre la société organisatrice du Tour et Dimension Data, le traitement et l’analyse des données recueillies offrent aux internautes et aux téléspectateurs la possibilité de suivre les étapes avec un nouveau regard.

Le capteur, d’environ 80 grammes, placé sous la selle, a une autonomie de 5 étapes. Il émet un signal par seconde et envoie sa position via les transmetteurs qui équipent 25 véhicules de l’organisation (voitures, motos officielles) tout d’abord, puis de ceux-ci vers l’avion relais. Le dispositif mis en place par Dimension Data centralise les données, les traite et les diffuse aux spécialistes qui les formatent pour les mettre à la disposition du public.

Bram TANKINK (Pays-Bas), Tour de France 2015

France 2, qui retransmet le Tour, a ainsi tout loisir d’utiliser ces informations, sous forme d’incrustation par exemple, pour communiquer des éléments supplémentaires aux téléspectateurs. Une page internet, accessible au grand public, est consacré au positionnement des coureurs (en complément de l’application de tracking existante sur letour.fr).

Précisons que 10 ans de préparation ont été nécessaires avant que le dispositif ne soit mis en place sur le Tour de France 2015, après une première  exploitation en réel sur le Critérium du Dauphiné-Libéré cette même année. Au cours de ces 10 ans, plusieurs modèles ont été testés: émetteurs sur des voitures pendant le chrono de l’Alpe d’Huez en 2004, essais sur des vélos sur le Tour de Picardie 2008, 1ère expérience sur la totalité du peloton de Paris-Tours 2013.

Christian Prudhomme, directeur du Tour de France, se félicite de la mise en oeuvre du dispositif qui « (…) permettra une meilleure analyse de la course, mettra les tactiques en évidence et montrera aussi à quel point chaque coureur a un rôle essentiel à jouer au sein de son équipe. (…) ».

Louis

(publié le 8 juillet 2015)

 

Sources:

http://www.letour.fr/le-tour/2015/fr/avant-course/actus/ahc/dimension-data-va-analyser-le-big-data-du-tour-de-france.html

http://www.ouest-france.fr/tour-de-france-la-geolocalisation-fait-son-apparition-3536997

http://pro.clubic.com/actualite-e-business/actualite-772950-tour-france-data.html

http://www.letour.fr/le-tour/2015/fr/avant-course/actus/ahc/198-coureurs-suivis-a-la-trace.html

 

4 réactions au sujet de « La géolocalisation des coureurs du Tour de France »

  1. C’est énorme ce gadget ! J’adore en plus il est design et on le remarque presque pas. En tout cas c’est vraiment utile pour augmenter la précision des écarts pendant la course.

    1. Bonjour,
      Je viens de rajouter 2 photos de l’étape du jour dans l’article. J’ai suivi la dernière heure de cette 5ème étape à la télé, mais je n’ai pas eu le sentiment que les commentateurs utilisaient les infos de ce nouvel outil pour nous éclairer ! Par exemple, ils ne savaient pas si Pierre Roland se trouvait dans le groupe de tête ! Dommage.
      A suivre.
      Louis

    1. Bonjour,
      En fait, non, je n’ai d’ailleurs pas cherché. C’est le même principe que pour les rugbymen. Depuis peu certaines équipes nationales utilisent des maillots permettant de positionner en haut du dos un boîtier semblable (mais plus petit et plat) qui donne des infos sur les déplacements des joueurs.
      Quant à un reportage vidéo sur le Tour, je ne pense pas. Comme tu l’auras observé la ligne de mon site c’est surtout le matériel et l’entraînement, et pas du tout les courses cyclistes.
      Cordialement,
      Louis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Répondez à la question pour poster votre commentaire, merci.