Plan du site

Plan du site

Pages

Articles par catégorie

5 réactions au sujet de « Plan du site »

    1. Bonjour,
      Il vient, il vient. Il est prêt. Avant, j’ai remis à tous les abonnés de mon blog un mémo de bienvenue intitulé « le vélo en 10 chiffres …et plus ! ». Je prépare donc sa venue.
      Merci de ton appréciation positive.
      Cordialement.
      Louis

  1. bonjour,

    je suis arrivé par hasard sur ce site, je recherche des avis pour des roues
    en carbone pour la montagne.
    les artisans, également corima donnent un avis dissuasif de ce choix.
    j’ai lu dans votre article choix de roues, vous utilisez
    des corima, puis des easton depuis plusieurs années.
    j’utilise des zipp 303 à pneus continental en 25, qui me donne satisfaction
    pour mes parcours dans le nord de la france.
    je souhaite m’équiper pour la montagne, vous semblez plus optimiste sur
    l’utilisation de ces roues, quels conseils supplémentaires pouvez vous m’indiquer,
    je ne suis pas encore découragé de ce choix.
    je vous remercie à l’avance.
    cordialement

    1. Bonjour,
      Je ne suis pas certain d’avoir bien compris votre question … Car, l’utilisation de roues carbone est très bénéfique en montagne; d’ailleurs les pros en utilisent presque tous dans les grands cols, parfois même avec des jantes de 45 à 50 mm de profil. Il est vrai que ce sont des roues à boyaux.
      L’inconvénient des roues full carbone à pneus, c’est le freinage. Ainsi, il est fortement déconseillé de serrer « en continu » les freins du fait de l’échauffement. Donc, on freine par à-coups peu prolongés, mais répétés. Certes, on descendra moins rapidement que d’autres, mais avec une meilleure sécurité. Je confirme que j’ai descendu à plusieurs reprises le Ventoux par exemple tant avec les Corima que les Easton, sans problème.
      Les roues carbone à piste de freinage alu pallient les particularités évoquées, mais elles sont plus lourdes. L’avenir (proche) très réside peut-être dans le freinage à disque.
      D’une façon générale, pour la montagne, je conseille des roues au profil n’excédant pas de préférence 40 mm, légères, rigides, vives, assez aérodynamique, peu inertes, qui restitue donc bien l’énergie consommée par le cycliste.
      Cordialement,
      Louis

  2. Bonjour,
    Je suis traductrice et je viens de finir la traduction d’un article lié au monde du vélo. Est-ce que je peux vous contacter pour valider la traduction des quelques termes techniques que j’ai rencontrés ?
    Par avance merci,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Répondez à la question pour poster votre commentaire, merci.