«

»

oct
15

Fabrication des vélos et mondialisation

Le « Made in France » est un slogan très à la mode. Dans le domaine des vélos de course, la France peut se targuer de faire vivre plusieurs marques, dont les productions rivalisent sans complexe avec les signatures internationales. Mais où sont fabriqués les vélos tricolores ? Et tous les autres ?

1 – Une industrie du vélo mondialisée

En général, les marques conservent dans leur pays d’origine leur unité de recherche/développement (R&D). Dans un certain nombre de cas, les opérations d’assemblage et de peinture y sont réalisées aussi. Mais il n’est pas simple de connaître les lieux de fabrication, par exemple, des tubes et des cadres. De toute façon, les matériels qui sont mis sur le marché résultent, quel que soit le pays où ils ont effectivement été fabriqués, d’un cahier des charges strict et d’une série de tests de nature à s’assurer de la qualité de la production, notamment en terme de sécurité. Nous savons tous que les pays asiatiques ont acquis en quelques années un savoir-faire reconnu dans le travail du matériau composite. Donc, nous ne devrions pas avoir de crainte particulière à cet égard.

En cherchant sur internet, j’ai trouvé 3 sociétés asiatiques qui travaillent sur le sujet. Il y en a certainement pas mal d’autres:

- International Advanced Multitech Co., Lt a été créée à Taîwan en 1987. Ell est notamment spécialisée dans la fabrication des matériaux composites, des composants en fibre de carbone et accessoires pour vélos, fourches, cadres.

- Sté Topkey Group, fondée dans les années 1980. Elle a commencé à développer des cadres de vélos dans les années 1990, en utilisant la technologie des composites. Topkey produit des vélos en carbone, cadres et accessoires depuis 1994. Partenaires des marques leaders mondiaux, cette société indique travailler pour des pays comme les USA, l’Australie, le Japon, et différents pays d’Europe. Sa Division Results se dit la plus grande fabrique de vélos de carbone dans le monde.

- Fritz Jou Manufacturing. Co., Lt

Mais sur aucun de ces sites, je n’ai trouvé mention des marques concernées. Alors, certains cadres commercialisés sous des marques différentes (pour ne parler que de cet élément de base des vélos) sont-ils fabriqués sur les mêmes chaînes asiatiques et distingués ensuite par leur peinture ? Sans doute. A cet égard, on lira avec intérêt le texte publié sur le net par l’Union Sportive Rehonnaise (cf lien plus bas).

 

2 – Qui fabrique où ?

C’est à un petit tour du monde que je vous convie aujourd’hui, en commençant par les marques françaises. Certes, pour nous tous (tes) cyclistes, l’origine de notre vélo n’est pas forcément essentielle. Quoique !  Pourvu que notre machine nous corresponde et contribue à notre plaisir de pratiquer notre sport. Mais, qu’on le veuille ou non, la mondialisation des activités économiques est une réalité. Alors, pourquoi pas un tour d’horizon des lieux de production ?

 

Vélo sans frontière

 

Pour ce faire, j’ai utilisé la cartographie publiée par le magazine « L’Acheteur Cycliste« , n° 106 d’octobre 2013, et j’ai croisé les infos avec celles publiées par deux sites:

http://usrehoncyclo.wifeo.com/ou-est-fabrique-votre-velo.php  (Union Sportive Rehonnaise)

 http://www.matosvelo.fr/index.php?post/2012/03/08/Ou-sont-vraiment-fabriques-vos-velos-et-cadres

Je suis allé parfois visiter des sites de constructeurs de vélos et autres matériels cyclistes afin de rechercher leur nationalité. A la lecture de cette longue liste, pourtant incomplète, vous noterez que le lieu de fabrication n’est pas mentionné pour quelques marques. C’est tout simplement que je ne l’ai pas trouvé.

 

 21 – Les constructeurs français

* Andouard:  France

* b’Twin (Décathlon): Chine, Pays de l’Est, Portugal   -  reprise d’une activité de peinture/assemblage en France (à Lille)

* CKT:   Taiwan

* CMT:  France

* Corima:   France

* Cyfac:       France

* Framy’s:   France

* Gir’s:  Taiwan

* Gitane:   Asie – assemblage et peinture en France

* Kérautrer:  France

* Lapierre:   Asie – assemblage en France

* Le Vacon:  France

* Look:  production du haut de gamme en Tunisie – bas de gamme et VTT sous-traités en Asie - pédales fabriquées en France

 * Mavic:  France et Roumanie

* Pilorget:  France

 *Time:  France, mais certains pièces primaires en carbone sont fabriquées dans une usine Time en Slovaquie    

    

22 – Les constructeurs étrangers

 

Une partie des drapeaux des pays du monde

Allemagne

* Canyon:  Taiwan, assemblage en Allemagne

* Cube:  Asie, assemblage en Allemagne

* Felt:

* Focus:  Allemagne

* Haibike:

* Rose:

Autriche

* KTM:  Chine et Taiwan, assemblage en Autriche

Belgique

* Merckx:  Chine, assemblage à Taiwan

Museeuw:  les tubes en Belgique, assemblage en Italie

* Ridley:  Taiwan et Chine, peinture et assemblahe en Belgique

Canada

* Cervélo:  Chine, assemblage an Canada

Espagne

* BH:   Taiwan

* Orbea:  le carbone en Chine, l’alu en Espagne, peinture et assemblage en Espagne

Italie

* Alan:   Italie (mais interrogation pour les Race Max, Max Team, Mito)

* Bianchi:   Taiwan et Chine

* Campagnolo:  Italie et Roumanie

* Casati:  Italie (mais interrogation pour les carbone monobloc)

* CBT:

* Cipollini:  Italie

* Colnago: Taiwan (sauf C 59)

* Crisp (titane):  Italie

* Daccordi:  Italie

* Dedacciai:

* De Rosa:  Taiwan et Italie

* Kuota:  Taiwan

* Moser: le 001 sur mesure est fabriqué en Italie, autres productions en Chine

* Nevi (titane):  Italie

* Passoni:  Italie

* Pinarello:  Taiwan et Chine, assemblage et peinture en Itaile

* Scapin:  en partie en Italie

* Willier:  Taiwan et Chine, quelques vélos sont encore montés en Italie

Japon

* Shimano:  Japon, Taiwan, Chine

Pays-Bas

* Isaac:

* Van Nicholas:  Chine, assemblage aux Pays-Bas

Suisse

* BMC:  Taiwan et Chine (sauf modèle Impec)

* Scott:  Taiwan et Chine

Taiwan

* Giant:  Taiwan

* Merida:  Taiwan et Chine

USA

* Bontrager:

* Cannondale:  Taiwan, assemblage aux USA

* Fuji:

* Litespeed (titane):   USA

* Seven:  USA

* Specialized:  Taiwan et Chine

* Sram:  Taiwan, Chine, USA, Irlande, Portugal, Allemagne

* Trek:  Taiwan, sauf modèle Madone 6 séries

*************

Au terme de ce petit tout du monde, si vous relevez des erreurs, n’hésitez pas à me le faire savoir. De même, si vous connaissez les lieux de fabrication manquants.

Merci.

Louis

(Article publié le 15 octobre 2013 et complété le 17)

 

                                              

 

6 commentaires

1 ping

  1. Fred a dit :

    Bonsoir Louis.

    Vous pouvez rajouter :

    - Van Nicholas chine assemblés aux Pays Bas
    - Scapin en partie en Italie
    - Crisp Italie
    - Nevi Italie

    Au plaisir. Fred.

    1. Louis a dit :

      Merci, c’est sympa. J’ai complété l’article.
      Cordialement,
      Louis

  2. Bernard Lemaire a dit :

    Bonjour
    Par curiosité, lorsqu’un cadre est fabriqué en Chine de combien de fabricants parle t-on ? Est ce un secteur fortement concentré ? Bref nos cadres sont ils finalement tous issus de la même »usine » …?

    1. Louis a dit :

      Bonjour,
      Cette question m’a amené à compléter mon article. Voir ci-dessus le paragraphe 1.
      Merci. Louis

  3. Erick Fourez a dit :

    Bonjour,
    Sur mon vélo de piste FELT en alu , il est écrit made in Taiwan.
    Si j’ai bien compris, le contrôle qualité est effectué aux états unis puis le vélo est envoyé en Allemagne qui distribue pour l’Europe.

    1. Louis a dit :

      Bonjour,
      C’est ça la mondialisation, et ses errements … En tout cas, le commun des mortels a souvent du mal à voir où est l’intérêt de ce type de stratégie. Je croyais que le transport avait un coût !

  1. Mein Haus, mein Boot,… mein Rad ! | Rapieta a dit :

    [...] legir ‘quilhs 3 papierons (>fr) :  « fabricaci’ daus cicles » « ente es fabricat mon cadre » e « ‘chaptar francès [...]

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

fermer la fenetre
illustration





Mémo de bienvenue aux nouveaux abonnées :
Le Vélo en 10 chiffres ... et plus !
Cliquez sur "Télécharger" pour recevoir par mail le mémo en PDF. Je hais les spams : votre adresse mail ne sera jamais cédée ni revendue !