juil
24

Vélo de course à moteur électrique invisible

Après le dopage par la consommation de substances interdites à des fins de performance, on parle depuis 5 ans dans le vélo du dopage mécanique. Le soupçon quant à l’utilisation éventuelle d’un moteur électrique dissimulé dans le cadre du vélo a émergé en 2010 suite aux performances remarquées de Fabian Cancellara lors du Tour des Flandres et de Paris-Roubaix. On se souvient en effet de l’attaque de Cancellara, assis sur sa selle, dans le mur de Grammont, qui a déposé Tom Boonen avec une grande facilité (Tour des Flandres 2010). Dans Paris-Roubaix de la même année, l’attaque de Cancellara est fulgurante, au grand étonnement des observateurs. Plus surprenant encore, alors que Ryder Hesjedal vient de chuter dans un virage, lors de la 7ème étape de la Vuelta 2014, son vélo tombé au sol se met à tourner comme une toupie. Mais on a pu alors démontrer que le mouvement du vélo était naturel. Mais il n’en fallait pas plus pour que les réseaux sociaux s’emballent sur l’idée d’un possible moteur électrique bien caché dans les structures du vélo. D’autant que la technologie existe, de tels vélos ayant été montré ici où là. Par exemple, un journaliste de la RAI, ancien coureur lui-même, a présenté à l’antenne en 2010 un vélo électrique qu’il a personnellement essayé. Pour ma part, j’ai lu un article avec photos à l’appui dans un magazine de vélo ‘L’Acheteur cycliste » il y a 3 ans environ. En savoir plus »

juil
15

Le test d’effort cardiologique

Qui n’a pas entendu autour de soi un cyclistecyclosportif, cyclotouriste et bien sûr un coureur - dire qu’il avait fait un test d’effort, et plus précisément un électrocardiogramme d’effort ?  C’est devenu plus courant qu’il y a quelques années, et c’est une excellente chose. D’abord pour la santé (au sens primaire du terme) des cyclistes, mais pas uniquement comme nous allons le voir.

En savoir plus »

juil
11

Les vélos des coureurs du Tour de France 2015

Il peut paraître bizarre de présenter sur ce site et à quelques jours d’intervalle des vélos à moins de 1000 € et les machines de rêve des coureurs du Tour de France, dont certaines dépassent les 12000 €. Oui et non. D’une part, cela montre la diversité des pratiquants du vélo sous ses différentes formes. D’autre part, bon nombre des innovations techniques apparues sur les vélos des pros se retrouvent quelques années plus tard sur les vélos de route de  monsieur tout le monde, sans oublier madame …

En savoir plus »

juil
08

La géolocalisation des coureurs du Tour de France

Qui n’a pas remarqué depuis samedi 4 juillet 2015 le curieux appendice fixé sous la selle de chaque coureur du Tour de France. Seuls ceux ayant changé de machine, après une chute par exemple, n’en sont pas dotés (momentanément bien sûr). Cette présence qui ne passe vraiment pas inaperçu m’a interpellé moi aussi. Aussi, j’ai cherché sur la toile.

Photo ci-dessous:

Tour de France 2015 – 5ème étape – Thibaut PINOT (France)

En savoir plus »

juil
07

Conseils pour choisir son 1er vélo de route à moins de 1000 euros

Le nombre de pratiquants de vélo sur route est très important en France, et d’ailleurs dans beaucoup de pays sur les 5 continents. Que ce soit sous la forme du vélo de loisirs, du cyclotourisme, du cyclosport, ou carrément sportive avec la participation à des courses, on ne peut pas se déplacer sur nos routes sans croiser ou doubler des cyclistes, et ce toute l’année. Ce qui pose des questions de sécurité, mais là n’est pas le propos de cet article.

Cette population n’est pas figée, chaque année de nouveaux adeptes s’engagent sur les route quand d’autres choisissent pour des raisons variées d’arrêter. Tout cela pour dire que le marché n’est pas saturé, loin de là. Pour monter en gamme ou avoir un matériel plus dans l’air du temps, on va acheter un nouveau vélo. Il y a aussi les personnes qui, à tout âge, décident de faire du vélo, et vont donc acquérir leur premier vélo de route.

En savoir plus »

juil
04

Le jargon du vélo

Chaque milieu socio-professionnel a son vocabulaire, ses expressions, son jargon, pas toujours compréhensibles pour ceux qui n’en font pas partie. C’est très utile pour se comprendre, mais le choix des mots et expressions, souvent particulièrement imagés, et même drôles, permet de rester entre initiés. Cela permet de cultiver un certain « ésotérisme » ou quelque chose qui y ressemble. Le cyclisme n’a pas échappé à cette règle et ce, dés les débuts de ce sport. N’est-ce pas Henri Desgrange lui-même qui parlait des « Géants de la route, cette noblesse du muscle » ? Les premiers a enrichir ce nouveau monde qu’était alors le vélo sont les coureurs, les membres de cette nouvelle confrérie. Suivront rapidement les journalistes et écrivains, par exemple Albert Londres, et plus près de nous Antoine Blondin.

En savoir plus »

jan
18

La rentrée du vélo !

En cette nouvelle année, je vous présente mes meilleurs voeux. Que 2015 soit excellente pour chacun(e) d’entre vous, tant au niveau de la santé qu’à celui des joies et satisfactions de toute sorte.

2015 se présente sous les meilleurs auspices pour les passionnés de vélo, que vous soyez compétiteurs (dans les faits et/ou dans l’âme) ou amateurs de belles sorties dans nos magnifiques contrées, sans esprit de résultat chronométrés. La météo de ce mois de janvier est en effet propice à une reprise sérieuse de l’entraînement. Les jours sont encore bien courts, mais la température – relativement douce jusqu’à ce jour pour la saison (la tenue d’hiver s’impose toutefois) – n’est pas un vrai frein au travail foncier. En savoir plus »

oct
23

Coup de bambou sur pignon fixe

Le succès du fixie ne se dément pas. Ce vélo à pignon fixe, très prisé des hipsters new-yorkais et popularisé, notamment, par les coursiers parisiens, a maintenant son championnat internationnal: le Red Hook Criterium.

C’est ainsi que le dijonnais Thibaud Lhenry est devenu en 2014 numéro 1 mondial de fixie après les belles performances qu’il a réalisées sur les diverses courses du Red Hook Criterium, et notamment sa victoire américaine à Brooklyn. Ce qu’il y a aussi de très spécial dans sa pratique cycliste, c’est que le cadre de son vélo est en bambou. Sa machine est conçue par la société vosgienne In’Bô. Celle-ci mentionne sur son site que « l’absorption des vibrations est excellente grâce aux propriétés de la fibre de lin et du bambou, ce qui (…) procurera une bonne accroche sur l’asphalte et un confort de route incomparable« . La photo ci-après a pour source le site de la sté In’Bô (http://inbo.fr/shop/fr/cycles/15-le lhenry.html).

 

Vélo fixie en bambou In'Bô, modèle Lhenry

Dans un article publié par le Journal de Saône et Loire le 22-10-2014, Thibaud Lhenry indique qu’il est vététiste à la base, mais qu’il apprécie beaucoup les courses de vélos fixies (d’une durée de 45 minutes), discipline qu’il pratique depuis 2013. Les courses, très rapides et nerveuses, au cours desquelles il faut savoir jouer des coudes, lui rappellent avantageusement le VTT. Coup de chapeau à ce Bourguignon très talentueux !

On pourra s’informer un peu plus sur Thibaud Lhenry et sa drôle de machine en cliquant sur le lien suivant:

http://www.vosgesmatin.fr/vosges/2014/04/03/le-velo-vosgien-en-bambou-s-impose-a-brooklyn

D’autres cyclistes s’illustrent également sur des vélos fixies, sur des cadres traditionnels pour ceux-ci. C’est le cas de Thierry Saint-Léger (originaire de la Lozère) et Simon Kirscher (du Bas-Rhin) qui, au cours de l’été 2014, ont réussi l’exploit de parcourir en fixies, et en non-stop, la distance de 434 kms depuis Evian jusqu’à Vars, en escaladant 11 cols. Parmi les « juges de paix » vaincus, signalons notamment la Colombière, les Aravis, la Madeleine, la Croix-de-Fer, le Galibier, l’Izoard. Le mauvais temps (pluie, brouillard) ne leur ont pas permis de poursuivre leur périple jusqu’à Nice. Mais peu importe, c’est un authentique exploit qu’ils ont réalisé, qui plus est dans des conditions météo difficiles. Pour les amateurs de technique, on précisera que T.Saint-Léger utilisait un développement de 42×17, alors que celui de S.kirscher était un 46×17. (Source: Magazine LE CYCLE – n° 452 d’octobre 2014 – rubrique Régions, Provence-Alpes-Côte d’Azur).

Sur la question des fixies, on pourra en outre se référer à mes anciens articles:

http://www.velofcourse.fr/informations-diverses/fixie-pignon-fixe/

http://www.velofcourse.fr/informations-diverses/fixie-pignon-fixe/

http://www.velofcourse.fr/informations-diverses/velo-cycliste-emploi-piste-cyclable/

Louis

(publié le 23 octobre 2014)

 

 

 

 

 

oct
22

Clin d’oeil !

En cette année 2014 de commémorations du déclenchement de la 1ère Guerre Mondiale et du Débarquement en Normandie, certains ont eu des idées originales pour participer à ce devoir de mémoire.

C’est ainsi qu’un couple de Picards – grands voyageurs à vélos – a décidé de réaliser un périple de 1100 kms sur les traces de la Grande Guerre. Les deux cyclistes ont traversé la Somme, sont passés par Péronne, l’Aisne, le Chemin des Dames. Poursuivant leur route jusqu’à Berlin, ils sont rentrés en Picardie … en train.

En Normandie, la Voie de la Liberté, qui relie Sainte-Mère-l’Eglise dans la Manche à Bastogne en Belgique commémore l’avancée de la 3ème armée américaine du Général Patton. Et c’est en souvenir des soldats alliés qui sacrifièrent leur vie au cours du Débarquement et de la Bataille de Normandie qu’une association de Périers (Manche) a organisé du 6 au 8 juin 2014 une randonnée cycliste sur les routes de la Voie de la Liberté. Cette manifestation, suivie par des cyclistes de 6 nations, a été labelisée « Evénement 70ème anniversaire ».

Louis

Source: Magazine LE CYCLE n° 448 – juin 2014 (rubrique Régions)

 

 

août
18

Se fixer des critères avant d’acheter des roues carbone

Sur ce site www.velofcourse.fr, j’ai déjà pas mal écrit sur les roues carbone.  Que ce soit à travers un sujet (en plusieurs articles successifs) sur les roues en général que sur les roues en carbone plus particulièrement. C’est un sujet qui passionne les cyclistes, d’autant plus que la tendance actuelle est sans conteste aux roues carbone. Les roues composite ont envahi le marché, l’offre est très importante, elle porte sur une grande variété de produits: roues basses, semi-hautes, hautes d’une part; jante tout carbone ou carbone/alu d’autre part; à pneus, à boyaux, à pneus tubeless enfin. La gamme de prix est également large. Nous avons donc le choix.

Ce qui m’incite aujourd’hui à reprendre cette thématique, c’est le fait que je reçois de très nombreux commentaires et de demandes de conseils personnalisés de la part de cyclistes qui souhaitent s’équiper de roues carbone.

En savoir plus »

« Articles plus anciens

fermer la fenetre
illustration





Mémo de bienvenue aux nouveaux abonnées :
Le Vélo en 10 chiffres ... et plus !
Cliquez sur "Télécharger" pour recevoir par mail le mémo en PDF. Je hais les spams : votre adresse mail ne sera jamais cédée ni revendue !