Conseils pour choisir ses roues carbone

Conseils pour choisir ses roues carbone

Tout d’abord, nous savons tous que les roues typent un même vélo en fonction de leurs propres caractéristiques. Ainsi, changer simplement les roues aura pour effet (pour shématiser), soit d’améliorer le comportement général du vélo, soit de le pénaliser. Je reconnais que j’avais un peu de mal à l’admettre à mes débuts, mais c’est fou ce qu’un nouveau modèle choisi judicieusement peut booster la « bête ». Mais bon, il faut toujours pédaler

Les roues représentent autour de 20 % du poids du vélo. Mais comme elles sont en rotation, le gain de poids qui peut être obtenu ici est plus sensible qu’ailleurs.  Cependant le poids n’est pas le seul crière à prendre en compte lorsqu’on choisit ses roues de vélo, que ce soit en première monte ou pour des épreuves particulières. On va le voir un peu plus loin avec notamment toute une série de conseils.

Comme tout matériel, les roues ont une vie dont la durée, stricto sensu d’une part, techniquement d’autre part, varie largement selon ce qu’elles subissent. Les roues supportent le poids du cycliste, encaissent l’impact de sa puissance, subissent les changements de direction et de rythme. Elles doivent composer avec l’état des chaussées, la direction et la force du  vent.

Plus la roue sera légère, plus courte sera sa durée d’utilisation: augmentation de la fragilité, baisse de la rigidité, sauf pour les roues carbone. Nous y voilà !

En tout état de cause, les roues parfaites n’existent pas. L’objectif sera soit de trouver le meilleur compromis pour que ces éléments tournants soient moyens partout, soit de privilégier un ou deux critères particuliers pour être performants en une circonstance donnée. Les roues parfaites n’existent pas, disais-je ? Admettons qu’avec les progrès technologiques réalisés ces dernières années, certaines s’en rapprochent.

Et puis n’oublions pas que l’ensemble tournant inclut les pneus. Le choix de ces derniers est toujours important. Avec des roues haut de gamme , il serait dommage d’y associer des pneus non inadéquats.

Avant d’aborder les différents types de roues carbone, on fera un rappel sur les caractéristiques techniques et comportementales des roues en général. Puis, après avoir cité les trois catégories de roues carbone, et passé en revue les critères de choix, on concluera cet article par une rapide présentation de plusieurs modèles du marché actuel.

1 – Caractéristiques des roues

Ces caractéristiques valent pour toutes les roues, qu’elles soient en alu ou en carbone.

– Poids des roues

Le poids qui est indiqué dans les documentations correspond en principe à la paire, avec ruban de jante (si celui-ci est obligatoire), sans blocages rapides (sans cassette non plus, évidemment).

Ce qui compte ce n’est pas tant le poids des roues que sa localisation. Pour une roue de même poids, une jante ayant beaucoup de matière et une autre dont la masse sera plutôt concentré au niveau du moyeu n’auront pas le même comportement. L’une et l’autre se destineront à des usages différents.

– Rigidité

Elle se mesure en fonction de la déformation latérale de la roue, au niveau de la jante. La question de la rigidité doit être appréciée par rapport aux caractéristiques du cadre. Plus l’ensemble est rigide, plus la machine aura une forte motricité. Pour autant, bien sûr, que le cycliste qui est chargé de faire vivre un tel vélo disposera des resources physiques (y compris le style de pédalage) nécessaires.

– Inertie

Elle dépend du temps où la roue continue à tourner quand on la bouge un peu (critère d’oscillation). Plus il y a de poids en périphérie, plus la roue est dure à faire accélérer. Mais une fois lancée, elle tient beaucoup mieux le rythme. De telles roues sont à privilégier dans les contre-la-montre, sur le plat (ou parcours peu vallonés).

En revanche, une roue légère est vivante et nerveuse.

2 – Les différents modèles de roues carbone

– les matériaux utilisés

On distingue:

– les roues carbone à boyaux

Ces roues sont légères. Les patins de frein spécial roues carbone sont obligatoires. Les roues 100% carbone, c’est-à-dire avec la jante, le moyeu et les rayons en carbone sont les poids plume de l’offre. Certaines paires de roues affichent d’ailleurs un poids inférieur au kilo.

– les roues carbone à pneus

Ces roues sont forcément plus lourdes que les précédentes, car il faut plus de matière pour tenir le pneu dans le profil de la jante. Patins spéciaux là aussi.

Schéma des jantes à boyau et à pneu

Elles sont aussi considérées comme étant un plus fragiles (que les roues possédant un cerceau en alu) lors des opérations de montage et de démontage des pneus. Eviter donc de changer de pneus tous les 4 matins.

J’ai lu aussi que la chaleur provoquée par le freinage pouvait au pire entraîner l’éclatement de la chambre à air, ce qui déconseillerait d’utiliser les chambres en latex.

Personnellement, je roule depuis plusieurs années, en permanence l’été, avec des roues carbone (jante tout carbone) à pneus (des CORIMA 45 mm, puis des EASTON 38 mm), et chambres en latex, et je n’ai jamais eu de problème. Tout juste faut-il avoir à l’esprit que le freinage est moins puissant que sur des roues en alu, ce qui nécessite d’anticiper les phases de décélération. De plus, j’évite de maintenir en permanence les patins serrés sur la zone de freinage dans les longues descentes (conseil de mon vélociste), pour limiter l’échauffement.

– les roues alu/carbone à pneus

Ces modèles sont les plus lourds du fait de la présence d’un cerceau en aluminium destiné à enserrer le pneu de façon classique, comme sur les roues traditionnelles en alu. Un des avantages est qu’il n’y a pas besoin de changer les patins de freins. Ces roues ont donc le même type de freinage que les roues tout alu.

– les hauteurs de jante

Les jantes de moins de 25 mm sont assez flexibles; elles absorbent bien les chocs de la chaussée. En carbone, et à boyaux, ce sont les meilleurs en montagne.

Les jantes profiléées à partir de 30 mm sont nettement plus rigides. Mais à cette hauteur, elles sont plutôt généraliste.

Les jantes d’une hauteur égale et supérieure à 45 mm présentent une dureté verticale. Mais il faut savoir que l’inconfort décroît avec l’augmentation de la vitesse. Une paire de roues de 45/50 mm de haut peuvent être un bon compromis pour un usage tout terrain, pour autant que l’on ait les jambes. Car la moindre baisse de régime se paie cash sur ce type de roues. Toujours si l’on a les jambes, elles constituent un réel avantage quand on pédale vent de face. Mais attention au vent de travers; il devient alors difficile de tenir sa ligne. C’est dangereux, riche de chute, voire d’être rabattu du côté de la circulation routière. Je sais ce dont je parle, j’ai connu à plusieurs reprises ces problèmes, sans accident heureusement. Enfin, ces jantes 45/50 mm sont à éviter en montagne dès qu’il y a un vent qui tourbillonne. J’ai aussi connu ça.

Au delà de 50 mm, ce sont des roues de CLM, ou pour se faire plaisir sur le plat.

Jusqu’ici, je me suis focalisé sur la partie jante des roues. Mais lors du choix des roues, il faut également s’assurer de la qualité des moyeux pour une bonne fluidité au roulage, et des rayons qui sont le garant de la tension adéquate de s roues.

– les différents comportements en résumé

Sur un cadre rigide, des roues raides sont très exigeantes, mais elle transmettent mieux la puissance.

Une roue plus souple permet d’assouplir le comportement du cadre sur terrain dfficile.

Une roue à profil haut et rayonnage important est rigide. A l’inverse, une roue basse avec peu de rayons, sera moins dure.

Si l’on a la sensation que la roue s’écrase dans les relances, ou si l’on constate une certaine imprécision dans les trajectoires à vive allure, c’est que les roues manquent de rigidité.

3 – Les critères de choix

Tout au long de cet article, les éléments à prendre en considération avant de se prononcer sur un choix d’équipement sont déjà apparus. En tous cas, le premier conseil à donner c’est d’adapter ses besoins pour tirer le meilleur profit du cadre de son vélo. En outre, il faut bien avoir à l’esprit que quelques grammes de moins – qui font vite monter la facture – sont la plupart du temps moins perceptibles que les écarts de rigidité.

Pour vous conseiller sur le choix de vos prochaines roues en carbone, je distinguerais 6 critères.

– le terrain

Une roue de montagne doit être légère, rigide, pour être performantes dans les relances. En danseuse, on met plus de puissance sur les pédales. Mais la roue travaille beaucoup car on va de droite à gauche. Ces frottements supplémentaires sont synonymes  de watts perdus. Convenons que ce n’est pas grave pour la plupart d’entre nous.

Sur un parcours plat ou moyennement vallonnée, les roues aérodynamiques sont intéressantes. En effet, pour aller vite, il faut diminuer sa traînée.

– le style

Une roue rigide et légère en périphérie permet de l’explosivité. Ainsi, le grimpeur et puncher optera pour un tel équipement à profil bas (inférieur à 35 mm). Ces roues, plus légères et plus nerveuses (masse tournante faible, roues non pénalisées par le phénomène d’inertie), sont plus adaptées aux relances sur des parcours cassants.

Pour enrouler du braquet (cycliste puissant), une roue plus lourde en périphérie (profil moyen à très haut), rigide,  sera adaptée.

Tenir également compte du poids du cycliste. Et oui, les moins légers d’entre nous devront éviter les modèles trop légers.

– le type de pratique cycliste

Une roue avec du poids en périphérie n’est pas un réel handicap pour un cyclotouriste. Les roues profilées alu/carbone pourront ainsi convenir. Ce type de roue est plus gênant pour un cyclosportif sur un parcours sinueux? C’est mieux sur un parcours linéaire. En effet, l’inertie étant assez conséquente, le cyclosportif pourra emmener du braquet; une fois lancées, ce type de roues seront efficaces.

Pour la compétition, choisir des roues rigides avec peu d’inertie.

– le côté pratique

Partant du principe qu’il est plus facile de réparer une roue à pneu qu’un boyau, l’aspect pratique des choses aura tendance à nous orienter vers les premières citées. Nous n’avons pas tous un mécano dans la voiture d’un directeur sportif …

En revanche, si la légereté est recherchée au maximum, il n’y a pas photo; les roues carbone à boyaux n’ont pas de rivales. La roue carbone à pneu doit en effet supporter la pression des tringles du pneu au gonflage, d’où un surcroît de matière en périphérie, et donc du poids.

– le prix

A un moment donné, il faut bien se préoccuper de la facture. Le catalogue 2013 dont je dispose présente une fourchette large, puisque le choix de roues carbone s’échelonne de 585 € (et oui, cela paraît faible, mais c’est le prix mentionné) à 4950 €.

FERRUS SX 20 – roues carbone à boyaux de 38 mm – 1355 grammes – 585 €

REYNOLDS RZR 46 – roues carbone à boyaux de 46 mm – 970 gr. – 4950 €.

Quant au premier prix constaté sur les roues à pneus, j’ai trouvé les AMBROSIO Equilibrium en alu/carbone, hautes de 42 mm, pesant 1710 grammes, pour un tarif de 855 €.

 – l’esthétisme

J’ai eu très envie de m’en tenir aux critères ci-dessus. Mais, sachant que l’esthétisme est un élément que l’on prend aussi en compte, je me résolu à l’aborder brièvement. Tout cycliste passionné qui se respecte aime les beaux vélos. Partant de là, il est clair qu’une belle paire de roues hautes en carbone finit bien le vélo, en le mettant en valeur. Mon conseil: attention aux éventuelles désillusions lorsque sera venu le moment de faire une vraie sortie sur la machine ainsi composée. Mais, comme nous sommes tous des cyclistes éclairés et sérieux, on regarde en priorité les performances mécaniques et dynamiques des roues convoitées, au regard de notre pratique, notre puissance, et nos terrains de jeu habituels.

4 – Ma sélection

Pour conclure, je vous propose une sélection – évidemment toute personnelle, donc forcément subjective – de roues carbone. Ce sont mes coups de coeur.  Les prix mentionnés sont indicatifs, tant ils peuvent varier d’un fournisseur à l’autre.

 

– Roues carbone à boyaux

      CORIMA Winium + , profil de 24 mm, poids: 1150 grammes, prix: 1294 €.  Faites pour grimper, ces roues sont idéales pour la montagne. Assez rigides compte tenu de leur poids léger, elles permettent des relances toniques. Elles sont insensibles au vent.

Roues CORIMA Winium +

Au-dessus de ce modèle, Corima propose la Winium ++ MCC. Pesant tout juste 980 grammes, elles font passer le tarif à 2849 €. Elles sont moins rigides, plus inertes, et demandent plutôt un coup de pédale souple.

     CAMPAGNOLO BORA ONE, profil de 50 mm, poids: 1350 grammes, prix: 1729 €. Faisant preuve d’une très bonne rigidité, elles ont une bonne capacité à la relance. Roues très intéressante en terme de rapport performance/prix.

Le modèle supérieur, la BORA ULTRA TWO, fait rêver … mais à 2859 € la paire, pour 1310 grammes. Son niveau de rigidité doit la réserver aux cyclistes puissants: facilité de relance, agréable sur les parcours casse-pattes.

     MICHE Supertype 358, profil de 38 mm, poids: 1270 grammes, prix: 2000 €. Très bonnes roues sur circuit avec des côtes, rigidité dans la moyenne, bonne réactivité en relance.

 

– Roues carbone à pneus

     CORIMA Winium + à pneu, profil de 34 mm, poids: 1400 grammes, prix: 1530 €.   Mêmes caractéristiques que le modèle à boyau vu ci-dessus, à part un poids légèrement plus élevé.

     CORIMA Aéro + à pneu, profil de 47 mm, poids: 1560 grammes, prix: 1474 €. Ce modèle donne de bons résultats en terme de rigidité et d’inertie.

Roues CORIMA Aéro +

     DT Swiss RC 32 C, profil de 32 mm, poids: 1450 gr., prix: 1399 €. Rigide et aérodynamique, à l’aise partout. 

 

Roue DT Swiss RC 32 C

– Roues carbone/alu à pneu

      MAVIC COSMIC Carbon SLR, profil de 52 mm, poids: 1595 gr., prix: 1850 €. Flasque carbone sur jante alu (d’où, freinage sur alu). Roues aérodynamiques, très efficaces au roulage, relativement légères.

     BONTRAGER Aura 5, profil de 50 mm, poids: 1740 gr., prix: 1200 €. Les jantes en alu sont couplées à un profil en carbone. Aérodynamiques, mais un peu lourdes. Cependant, bon rapport performance/prix.

     CAMPAGNOLO BULLET ULTRA, profil de 50 mm, poids: 1590 gr., prix: 1319 €. Ces roues ont une structure intégrée de la jante alu/carbone. Aérodynamisme, réactivité, précision de conduite, sont ses principales propriétés.

*********************

Voilà au terme de cet article ce que je peux dire sur les roues carbone.  Ce type de roues n’est bien sûr pas indispensable pour être performant. Mais comme le carbone type de façon très sensible les vélos au plan dynamique et mécanique d’une part, et que le marché propose des produits plus accessibles qu’auparavant d’autre part, pourquoi ne pas se faire plaisir.

A vous de voir et de jouer.

Louis.

149 réactions au sujet de « Conseils pour choisir ses roues carbone »

  1. salut Louis,
    et encore merci pour tes articles.
    je pense qu’une roue carbonne doit etre monté avec des boyaux, pour jouer le jeu à fond.
    mais vu mon budget je regarde plutôt des roues d’occasions si je veux du bon matos
    mais il y a aussi des roues carbones neuves comme Zerocx ou graphit sport, plus abordable et comme toutes les roues sont fabriquées en Asie !!!
    d’après toi cela vaut quoi ?
    Merci

    1. Il est évident que les roues carbone à boyaux sont les meilleures, à tous points de vue. Le seul point qui peut freiner c’est la réparation après crevaison. On crève moins qu’avant, mais chaque fois que j’ai roulé sur boyaux j’ai eu la hantise de la crevaison (j’avais bien sûr un boyau de rechange sur moi).
      Personnellement je roule sur des roues carbone Easton (100% jante, hauteur 38 mm) à pneus (Veloflex, c’est super) et j’en suis très satisfait sur tous terrains.
      Zerocx, je ne connais pas; j’ai consulté leur site, les produits semblent intéressants au plan technique. Pour Graphit, le modèle 50 à pneus est très bien placé au niveau prix. Inertie importante, rigidité dans la moyenne, cette roue convient bien à un rouleur au coup de pédale souple.

  2. Très bons conseils. Merci.Cependant pour ceux qui ont un petit budget ,quelles roues alu et carbone conseillez-vous? Que penser des roues Ferrus SX9 ,SX 15 ou bien encore SX 18 ? Sont-elles à la hauteur des commentaires ou bien est-ce du flan ? Merci pour votre réponse.

    1. Les roues Ferrus sont très bien placées au niveau poids et prix. Je pense que la SX9 doit donner de bons résultats en montagne, avec son poids léger de 1380 gr. Peut-être manquent-elles de rigidité. Pour quelques euros de plus, j’aurais tendance à choisir les SX 15 Aero. Plutôt légères (1490 gr.), elles bénéficient certainement d’une bonne rigidité (pour bien transmettre l’énergie) avec ses 30 mm de profil. Sur le plat, elles excellerons, sans être pénalisantes dans les montées.

  3. Enfin un vrai avis sur les differentes roues carbone !!!
    Salut Louis je souhaite aquérir des roues carbone à pneus et mon budjet serré me force a regarder les roues à moins de 800€
    Du coup mon choix se porte sur des mavic Carbone SL neuves (que j’ai eu l’occasion d’essayer) trés rigides et vraiment sympas à ememener à haute vitesse
    ou les Shimano RS80-50 et les campagnolo Bullet 50 (dont le peu de rayons m’inquiette sur la rigidité)
    dernier choix possible les mavic cosmic carbone Slr en occasion !
    Derniere info je roule en Dep 3 et pese 70 Kg
    Alors l’expert un avis ?

    1. Ces roues sont comparables en terme de profil (50 ou 52 mm), de poids et de coût (sauf la cosmic carbone SLR, bien sûr; pour moi c’est la meilleure, mais c’est une paire d’occas, il faut savoir leur état réél). Ce sont toutes des roues rigides à forte inertie (masse tournante importante). Ce sont des roues de baroudeur sur parcours plats ou légèrements vallonnés. C’est sans doute le cas des courses de Dep 3 dans la région. La remarque sur le nbre de rayons est pertinente surtout pour un attaquant, d’autant qu’il faut être costaud pour « exploser » dans les démarrages, du fait de l’inertie des roues. Mon choix serait la paire d’occas à condition qu’elle soit nickel. Autrement, j’hésiterais entre la MAVIC SL et la SHIMANO.
      Important, le choix des pneus. Des pneus pour tirer le meilleur parti de telles roues, il y en a pas mal. Moi, j’apprécie particulièrement les Veloflex: excellent rendement.
      Bonnes compétes

    2. Bonjour Louis,
      Je découvre par hasard ton forum très intéressant sur les roues carbone et alu. Actuellement j’ai des Roval carbone (pneu), profile 50. J’en suis très satisfait, mon profil, 62 ans, 1,90/90 kgs, 12000 kms/an, cyclotouriste (club) Je souhaiterai acheter des roues de rechange, ton avis sur les Fulcrum Red Wind carbone (pneu), profile 50, bande de freinage alu. Au plaisir de te lire et merci pour tes bons conseils.
      Louis.

  4. Bonjour louis , tes conseils sont formidable vraiment bravo pour ton boulot
    Je voudrais acheter des jantes en carbone je mesure 1,90et 103 kilo je ne pratique pas souvant la montagne mais mes parcours ne sont pas tres plat mes copains trouve que j’ai un coup de pedalle puissant . Sur un budget de 1000 a 1400€ en carbone que me conseillerais tu ? Je roule 200 km semaine
    Harold

    1. Bonjour,
      Vu ton gabarit, tu es un sacré client. En forme, sur le plat tu dois emmener gros, vite et loin.
      Bref, les roues carbone, il faut les choisir soigneusement. Il faut privilégier, dans les caractéristiques, la solidité, la fiabilité et la durabilité. Vu ta puissance, la légéreté des roues ne doit pas être le 1er critère. Je préconise des roues carbone/alu à pneus. L’alu apporte de la sécurité pour le freinage et de la solidité. Ce cerceau alu est habillé de carbone pour la fluidité, l’aérodynamisme. Une roue arrière avec beaucoup de rayons est souhaitable. Eviter les marques exotiques, par chères, pour les questions de SAV notamment.
      Ceci étant dit, je pense spontanément aux roues MAVIC. La plus abordable est la Cosmic Carbon SL (1740 gr. et 900 €). La Cosmic Carbon SLE est mieux (1595 gr.) mais 1490 €. Ces roues ont un profil de 52 mm, c’est peut être trop pour un usage sur terrains vallonés.
      Chez REYNOLDS, le modèle Assault est très intéressant: profil 46, 24 rayons sur roue AR, 1535 gr., 1499 €.
      Chez Campagnolo, la Bullet Ultra est bien aussi: profil de 50, 21 rayons AR, 1590 gr. et 1319 €.
      Chez CORIMA, l’Aéro: profil 47 mm, 24 rayons, 1625 gr., 1263 €.
      Chez FSA, la K-Wing: profil de 42, 21 rayons AR, 1720 gr., 850 €.
      On peut en trouver d’autres en y consacrant du temps. L’idéal, à mon sens, serait une roue carbone/alu avec un profil entre 30 et 40 mm, 24 rayons à l’arrière, d’un poids supérieur à 1500 gr., montée avec un pneu ayant un très bon rendement. Mais attention, les roues carbone ne sont pas à utiliser toute l’année, se faire plaisir avec à partir des beaux jours, sur de belles routes. Ce type de roues n’aime pas les routes cabossées, les mauvais revêtements, les nids de poule, les ralentisseurs en tout genre. Bref, il faut en prendre soin.
      Voilà, j’espère que cela t’aidera un peu.
      Louis

      1. Louis tu es au top tu m as donné un conseil en disant  » attention les roues carbone ne s utilisent pas toute l année oh oh oh oh lol chez moi en guadeloupe il fait toujours beau !!!!!!!!! Lol mais vraiment merci infiniment !

  5. Bonjour,
    Tous d’abord félicitations pour le blog et ses précieux conseils.
    Je démarre tout juste le velo de route et ce n’est vraiment pas évident de s’y retrouver en terme de matériel.
    J’ai un choix draconien a faire pour un achat de jantes et je voulais votre avis concernant celle ci (à prix équivalent). Voilà mon choix se porte sur les ferrus sx15 ou sur les mavic ksyrium équipe 2012 ? Je suis en région parisienne et tout mon entourage ne jure que par mavic…
    Je vous remercie par avance.

    1. Bonjour,
      Je ne jure pas que par MAVIC, mais j’avoue que j’ai souvent roulé sur des roues de cette marque française, sur différents modèles, avec satisfaction.
      Il y a beaucoup de choix sur le marché; c’est un avantage, mais ça complique le choix. Je ne connais pas les FERRUS SX 15, mais si ce sont celles que j’ai trouvées (Aéro, profil de 30 mm, 1490 gr. la paire sans les blocages rapides, 249 €), l’offre est alléchante. Maintenant je ne sais ce qu’elles donnent au roulage, notamment en terme de rigidité (important car sinon: perte d’énergie et donc d’efficacité; cela étant ce n’est pas vraiment important si vous ne « tapez pas dedans » dans les relances).
      Les MAVIC Ksyrium Equipe, je les trouve sur le catalogue 2012 à 340 €, profil de 24 mm, 1690 gr. C’est une valeur sûre pour débuter dans de bonnes conditions. Personnellement je les trouve un peu lourdes en poids et en relance (manque de vivacité). Les Ksyrium Elite S sont nettement meilleures en tous points, mais il faut débourser 600 €. Elles les valent largement.
      Conclusion: choisissez vos roues en fonction de votre budget certes, mais aussi du vélo lui-même (cadre, transmission). Si le vélo est une bonne base pour progresser, ce serait dommage de se limiter aux roues Equipe qu’il faudra changer rapidement si vous prenez un réel plaisir à rouler régulièrement (car vous en verrez vite les limites). Si vous souhaitez une pratique plus cyclotouriste, cool, l’un ou l’autre des modèles que vous avez sélectionnés conviendra parfaitement.
      Bon vélo. Louis

  6. Bonjour,

    Merci pour vos réponses réactives. Mon vélo est un btwin fc7 groupe sram rival et je roule 2 fois par semaine (environ 60km par sortie) avec une personne qui court en cat 2 donc je suis amené à évolue et progresse (en tout cas j’en ai est très envie). Finalement je vais prendre des ksyrium élites mais des 2012 (345 euros neuves) cela reste plus dans mon budget et seront mieux que mes Alex rims race que j’ai actuellement. Encore merci pour les informations.
    Sportivement
    Ghislain

  7. bonjour
    j’ai un trek madone carbone,je voudrai l’equiper de roue carbonne
    je mesure 1.90 pour 103 kilos
    un budget de 2000€
    j’esite entre:
    zipp 303
    bontrager aeolus 5
    roval
    Reynolds assaut
    steven11
    qu »en pensez vous,est ce vraiment pas trop fragile

    1. Bonjour,
      C’est curieux, votre question ressemble beaucoup à celle de Harold (voir ci-dessus le 14-08-2013 ! Il n’y a que votre budget qui est supérieur.
      Comme j’ai envie de vous faire la même réponse, je vous invite à vous reporter ci-dessus à mon message du 15 août (15h37). Ce qu’il faut privilégier c’est les critères suivants: jantes carbone/alu, bonne rigidité, bonne qualité de roulements (fluidité), éviter les marques exotiques, éviter de prendre des roues dont le poids total est inférieur à 1500 ou même 1600 gr., un max de rayons sur la roue arrière. Je pense que le profil « idéal » des roues, c’est autour de 35, 38 mm. pour pouvoir les utiliser sur différents terrains.
      Bon choix.
      Louis

  8. Bonjour Louis,

    Primo merci pour ces conseils très précieux… Bon moi je débute dans le triathlon, moyenne expérience sur route et je mesure 1,70m pour 68 kg. (Bon coup de pédales)

    Mon vélo est un cannondale caad10 (alu assez rigide) équipé de roues shimano Rs10 que j’aimerais changé… en attendant de pouvoir m’offrir de belles roues carbone à boyaux haut de gamme que me conseillerais-tu pour me faire plaisir et essayer de rivaliser avec les belles machines pour un budget de 500€ max?
    J’habite dans l’ouest donc parcours un peu vallonné par endroit avec un peu de vent…shim rs80, fulcrum R3, ksyrium, AMC 35-42? Merci pour ton aide…

    Cdlt David.

    1. Bonjour,
      Tu as un budget serré, mais je vois ce qu’il te faut compte tenu de ta pratique. Sauf erreur de ma part, tu roules fort pendant des kms sur des parcours plats ou vallonnés. Il te faut des roues rigides, aérodynamiques. Tu peux te permettre des roues qui ont une certaine inertie car, quand tu mets en route (c’est un peu comme des clm), tu as la puissance pour les emmener à un rythme très soutenu. Je pense que le poids des roues n’est pas le 1er critère, tu peux prendre des roues dont le poids se situe aussi en périphérie (effet de l’inertie).Tu peux aussi choisir des roues à profil moyen ou (relativement) haut, à partir de 30 mm environ. Et si ce sont des roues à pneu, bien prendre des pneus très légers et ayant un excellent rendement, des slic par exemple..
      Ceci étant dit, tu peux te tourner vers les modèles suivants: American Classic Victory 30 (30 mm, 1592 gr., 475 €), les 420 Aero 3 sont encore meilleures, mais coûtent 725 €. Campagnolo Scirocco (35 mm, 1725 gr, 319 €). Fulcrum Racing3 2-Way Fit Tubeless (26 mm, 1565 gr, 599 €). Shimano RS80 C24 (24 mm, 1504 gr, 529 €). Les Shimano RS80 C50 sont épatantes (50 mm), mais à 929 €. Mavic, c’est très bien aussi, mais dans ta fourchette de prix, les profils sont bas, sauf la Cosmic Elite à 400 € (30 mm, 1770 gr.).
      Voilà, j’espère que tu trouveras ce dont tu as besoin.
      Louis

  9. Bonjour,
    Je cherche une paire de roue polyvalente qui passe aussi bien en montagne que sur du vallonné. Que pensez vous du modéle MAVIC COSMIC CARBONE 40 C PNEU avec insert alu qui est sorti en juin 2013.
    Cdt
    Georges

    1. Bonjour,
      Je pense qu’il s’agit d’une très bonne (et belle) paire de roues (conception, bonne fluidité, rigidité, stabilité, adhérence, freinage) pour le plat et les parcours vallonnés. Un peu lourde avec ses 1555 gr. (sans les blocages rapides), ça peut à mon avis pénaliser dans les relances et surtout les longues ascensions (je pense particulièrement à la haute montagne), sauf les cyclistes plus puissants que stylistes. Mais sous cette réserve quant aux conditions de son utilisation, c’est un très bon produit.
      Cordialement,
      Louis

  10. Bonjour
    Je voudrais changer les jante de mon vélo un trek, mais avec le choix qui a on peut être perdu.
    J’ai retenu deux sorte les mavic cosmic sl et les campagnolo bullet 50.
    Je voudrai un avis
    Cordialement

    1. Bonjour,
      Les Campa Bullet, je vois très bien. Mais des Mavic Cosmic, il y a différents modèles. Celui qui s’apparente aux Bullet, c’est la Cosmic Carbon SL. Ce modèle a un profil plutôt haut: 52 mm. Ces Campa et Mavic sont de très bonnes roues.
      Je donnerais cependant un petit avantage aux Campa Bullet (50 mm) pour la haute qualité des roulements, la précision de pilotage, la grande réactivité.
      Bon choix.
      Cordialement,
      Louis

  11. Bonjour,
    je souhaiterai savoir s’il existe des roues carbone avec bande de freinage alu à boyaux?
    et si oui, quels modèles me conseilles tu pour un coureur de 1.80m pesant 78kg, et roulant sur un giant tcr ?
    merci d’avance

    1. Bonjour,
      Il semble qu’il n’y ait que MAVIC qui propose des roues en alu/carbone pour boyaux. Deux modèles: la R-Sys SLR pèse 1295 gr. la paire pour un profil de 25 mm; la Cosmic Carbon SLE pèse 1595 gr. pour un profil de 52 mm.
      Vu les indications que tu me donnes, l’alternative est la suivante: ou tu es plutôt grimpeur (parcours vallonés et montagne), dans ce cas je pense qu’il est préferable de choisir le R-Sys SLR; ou tu es rouleur (tu dois être puissant avec ton gabarit) et là tu choisis la Cosmic Carbon SLE.
      Cordialement,
      Louis

  12. Bonjour Louis,
    Vous semblez être un spécialiste du vélo, je me permet donc une question concernant l’achat de roues. J’hésite entre une paire de MAVIC R-SYS SLR à pneus et une paire de ROVAL C40 à pneus. Je trouve des commentaires sur la Mavic mais pas sur la Roval qui sur le plan esthétique me plait plus.
    Dans l’attente de votre réponse
    Cordialement
    Jean-Jacques

    1. Bonjour,
      Ce sont deux roues différentes, ne serait-ce que par leur profil différent: 25 mm pour la Mavic, 40 pour la Roval (Specialized). La Roval, c’est sans doute la Rapide CLX 40. Ce sont deux très bonnes paires de roues; après, cela dépend de ce que vous voulez en faire, par rapport à votre pratique, au vélo que vous avez, à vos envies. Mais d’une manière générale, les Mavic R-SYS SLR sont à recommander pour faire de la montagne. Les Roval CLX 40 s’exprimeront parfaitement sur le plat et les parcours vallonnés. 40 mm de profil, c’est un maximum pour ne pas trop « souffrir » d’un fort vent latéral. Quant au look, c’est vrai qu’un vélo équipé de roues à jante haute, c’est plus beau. Après, c’est à vous de choisir.
      Cordialement,
      Louis

  13. Bonjour Louis
    Je viens de parcourir le blog , riche en renseignement pour les debutants et les passionnées . J ai actuellement des ksyrium slr 2013 sur un cannondale supersix evo avec pneus conti gp 4000s , poids 61 kg pour 1m69 . Je voudrai ton conseil pour l’ achat d’ une paire roue carbone pneus profil 30 mm et savoir si je vais avoir un gain de rendement ? et si cela vaut bien le coup avec ce que j’ ai actuellement ? terrain de jeu plat et vallonés ( BdR) . Merci pour tes reponses paulo

    1. Bonjour,
      Pour répondre, je considère que les roues à pneus indiquées sont les MAVIC SLR alu et carbone, profil 22 mm, 18 rayons, 1410 gr., 1350 €.
      Compte tenu du vélo et du gabarit mentionnés, je considère que ce sont de très bonnes roues pour le plat et surtout les parcours vallonnés.
      Alors, pourquoi changer de roues?
      Si l’objectif est de se faire plaisir avant tout, de deux choses l’une. Pour avoir des gains en côtes, la CORIMA VIVA S, 32 mm de profil, 1440 gr. et 1530 € serait un choix pertinent. Pour être plus performant sur le plat, la MAVIC COSMIC Carbon SLR (52 mm, 1595 gr. et 1850 €) et la EASTON EC 70 SL (42 mm, 1660 gr. et 1445 gr.) sont des armes efficaces, avec un seul bémol, le Mistral, pour les mensurations indiquées. Il y a bien sûr d’autres choix.
      Mais au départ, il est essentiel de se poser la question du pourquoi; il y a aussi le budget.
      Louis

  14. bonjour Louis,je possede un BH G5 et je pese 66kg pour 1 m79, j’ai un budget d’ environ 1000 € à 1200 € . Suite à ton article , j’hésite entre des american classic à boyau 38 ou 44 mm de profil pour un poids de 1240 ou 1290 gr . Ou bien prendre des campagnolo Bora one un peu plus lourde avec un profil de 50 mm. le probleme c’est que je ne suis pas tres puissant et chez nous les circuit son plutot plat.
    dans l’attente de ta réponse
    Salutations
    Antony

    1. Bonjour,
      Comme je dis souvent, les conseilleurs ne sont pas les payeurs. Et puis, je n’ai aucun intérêt à faire de la pub pour un fournisseur plutôt qu’un autre.
      Cela étant, sur des parcours plutôt plats, tu peux te permettre de prendre des jantes hautes. Pour éviter l’inconvénient du vent (surtout de côté) et tenir compte du couple gabarit/puissance, je pense que des roues au profil de 38 mm constituent un excellent compromis. Après, le boyau c’est un must au plan du roulage; les inconvénients existent (réparation en cas de crevaison). Les roues carbone/alu ont le vent en poupe – si je puis dire – bien qu’un peu plus lourdes. Mais sur le plat, l’inertie des roues est un plus. Alors, bon choix.
      Cordialement,
      Louis

    1. Bonjour,
      J’avoue que je ne connais pas ces roues. Cependant on les trouve – en tant que produits disponibles sur le marché – dans le Spécial Equipement 2014 du magazine Le Cycle. Enve Composite est un manufacturier américain qui a étudié spécialement l’aérodynamisme de ses roues en soufflerie. L’objectif est « d’obtenir le meilleur compromis entre stabilité à l’avant et réduction de la traînée à l’arrière ».
      Plusieurs modéles sont conçus en partenariat avec DT Swiss. Des champions américains de triathlon, entre autres, utilisent des roues Enve à leur grande satisfaction semble t’il.
      Le contact pour la France est « contact@mohawkscycles.fr »
      Cordialement,
      Louis

      1. Merci pour ces éléments Louis.
        Ces roues equipent mon futur cannondale synapse. Les sites américains en disent beaucoup de bien… .. on verra bien !
        Bonnes fetes
        Eric

  15. Bonjour Louis,
    Avant toute chose, je tenais à vous féliciter pour le site et le blog. Comme tous les passionnés de vélo, l’idée d’acheter un jour des roues carbone fait tout doucement son chemin mais le choix est difficile. Je me permets de vous demander conseil.
    Je pratique le triathlon, mesure 1,82 m pour 66 kg (poids de forme). J’aime grimper (mon gabarit me permet d’être assez performant) mais je pense être plutôt polyvalent et apprécie également les efforts en contre la montre lors d’un triathlon. J’aime rouler à plus de 35 km/h sur des parcours qui le permettent.
    Mon vélo est un Scott addict R3 (modèle 2009) équipé de roues Fulcrum zéro (modèle 2011-1420 grammes) avec pneus continental GP 4000S.
    Je prépare un IronMan et je souhaite investir dans des roues carbone. Un budget de 1500€ maxi me parait déjà énorme. Je ne connais pas les boyaux et je suis prêt à essayer. Le critère de la légèreté est pour moi important. Je pense qu’il me faut des roues carbone polyvalentes (hauteur de jante 50 mm maxi ?). Ces roues devront m’apporter un plus significatif par rapport à mes fulcrum zéro.
    Quels modèles me conseilleriez-vous, j’avoue être un peu perdu ?
    Liste non exhaustive des mes 1ère recherches : American classic, campagnolo Bora one, easton EC90 aéro, Cosmic carbon 40T, Fulcrum racing speed, DT swiss,…

    D’avance merci pour votre réponse.

    Stéphane.

    1. Bonjour,
      Merci pour vos encouragements. Et désolé pour le retard.
      Compte tenu de ce que vous me dites, je pense qu’il faut privilégier un choix de roues carbone à boyau (c’est plus léger, et meilleur roulage sur le bitume, donc rendement supérieur), au profil de 50 mm. Parce que vous aimez grimper. Si vous privilégiez les parcours quasiment plats pour les chronos et les traithlons, vous pourriez monter à 80/90 mm de profil. Mais dans cette catégorie, les roues spécifiques sont en moyenne nettement plus onéreuses, souvent plus lourdes aussi (attention aussi à la prise au vent). Cependant les roues spécifiques FFWD F9R à 1398 € restent abordables (profil de 90 mm; 1685 gr.).
      Concernant les roues hautes pouvant être utilisée également sur des parcours vallonnés (pas trop de % toutefois) hors les compéts que vous courez, mon coup de coeur porte sur les CAMPA BORA ONE (50mm; 1350 gr.; 1754 €), mais ce n’est pas moi qui décide ! Les plus légères sont les American Classic Carbon 46 (1278 gr. et 1399 €). Puis viennent par ordre de poids les FULCRUM racing speed 50 ( 1360 gr. et 1699 €) et les DT swiss RC 55 Spline T (55 mm; 1440 gr. et 1250 €).
      Ces 4 paires de roues ont déjà fait leurs preuves; après c’est une affaire de goût et de coût car il y a des écarts.
      Bon choix à vous et bonne saison.
      Cordialement,
      Louis

    1. Bonjour,
      Les boyaux sont souvent proposés en 22mm. Mais on trouve des plus fins (19) et bien sûr des plus gros, jusqu’à 27mm (Paris-Roubaix, de Challenge). Cependant, j’en ai peu trouvé en 25mm: Strada de Challenge, Compétition CX coton et Paris-Roubaix de FMB, Espoir Tubular de Schwalbe.
      Le confort, en 25 mm, s’en trouve nettement amélioré. En revanche, le rendement est légérement moindre qu’un 22 ou 23 mm. On ne peut pas tout avoir.
      Conclusion, bien choisir la section de ses enveloppes en fonction des circonstances. Si c’est pour rouler sur des sections pavées, dans le Nord, c’est certain que le 25mm sera le meilleurt choix. Mais sur une épreuve rapide sur un parcours plat avec une belle chaussée, 22 ou 23 mm sera préférable.
      Cordialement,
      Louis

  16. Bonjour,

    J’habite en Belgique, dans le sud plutôt « vallonné ». Je mesure 1m86 pour 94 kg. Après mûre réflexion et lecture d’énormément de sites dédiés à ce sujet, je viens de commander chez un « artisan » de Namur (Bewheels pour ne pas le citer) une paire de roues carbone en 60mm de haut munie pneus michelin pro 4000s.

    J’aurais préféré partir sur une jante alu/carbone question rigidité mais, alors qu’il en propose, le responsable du montage me l’a déconseillé, pour cause d’inertie.

    Pensez-vous que mon choix soit judicieux ?

    1. Bonjour,
      Je ne connaissais pas les roues Bewheels. Je suis allé sur le site, les produits proposés apparaissent très intéressants, légers et pas chers. J’ai une petite réserve par rapport à la hauteur des jantes (60mm). Sur le plat, c’est excellent si on a la « caisse », la force de l’inertie fait le reste à cadence plutôt élevée. C’est moins facile dans les bosses, et surtout avec un vent de travers, et prudence au freinage avec votre poids. Ces roues doivent être rigides, avec les 60mm. Elles sont forcément meilleures que des roues alu/carbone, mais je pense qu’il faut en prendre plus soin, et ne pas les utiliser toute l’année.
      Cordialement,
      Louis

      1. Bonjour et merci pour la rapidité de réponse.
        Quand je dis vallonné, je parle de petites bosses quoique certaines ne sont pas si petites mais limitées en nombre. Quant au freinage, j’irai tester sur une route pas trop fréquentée par les voitures pour avoir une idée. Pour ce qui est de l’utilisation je comptais les sortir lorsque le temps est sec et sur des circuits pas trop vallonnés. Je vous tiens au courant, normalement je devrais les recevoir d’ici une quinzaine de jours.
        Je suis déjà quelque peu rassuré par votre réponse.

  17. Bonjour Louis,

    Merci pour ce blog qui est très riche en renseignements.
    Je fais du triathlon maintenant depuis 3 ans et roule avec un Felt ar5 et ces roues d’origines à l’entrainement et des campa bullet alu/carbone en compet profil 50mm.
    Je souhaiterais passé à des roues full carbone à boyau et mon regard c’est porté sur les corima aero +. Je suis plutot rouleur et aime bien quand ça monte.
    Je voulais avoir votre avis sur cette paire de roues et pk pas des modèles équivalents avec un budget max de 1500 euros.
    Merci d’avance.
    Sportivement.

      1. Bonjour,
        Votre équipement est déjà de belle facture. Les Campa Bullet bénéficient d’une bonne inertie à haute vitesse, mais il faut les « emmener », car elles sont plutôt lourdes (1755 g.). Donc, un peu hard dans les bosses. Je connais personnellement les Corima Aéro+, mais à pneus; j’en suis satisfait, y compris sur terrain vallonné. Le modèle à boyau (47 mm, et 1335 g. pour 1274 €) est bien évidemment supérieur. On doit vraiment se faire plaisir avec, notamment dans les montées.
        Les DT Swiss RC 55 Spline T sont en 55mm, pèsent 1440 g. et coûtent 1250 €. La qualité des moyeux DT Swiss n’est plus à démontrer. Très bon produit également.
        Comme les conseilleurs ne sont pas les payeurs, je ne vais pas dicter votre choix. L’une ou l’autre de ces roues, c’est nickel. Je ne vois qu’un critère de différenciation: la hauteur de la jante, 47 et 55 mm. Huit mm, ça peut jouer avec un vent de travers. A vous de jouer.
        Cordialement.
        Louis

  18. Bonjour

    Je recherche une paire de roue polyvalente pour mes parcours vallonnés et montagneux, j’ hésite entre la Rsys slr et la dt swiss RC 38 spline version pneu.

    Merci pour votre avis

    Cordialement

    1. Bonjour,
      La MAVIC R-Sys SLR est, avec ses propriétés (rigidité associée à une faible masse, 1295 gr., bonne réactivité dans les bosses), la roue alu à pneus polyvalente par excellente. Sans souci, j’ai envie de dire. Il y en a d’autres, bien sûr.
      Par ailleurs, selon les sources que j’utilise,la DT Swiss RC 38 Spline est proposée à disque, ce qui change la donne. Donc, ne sachant pas précisèment de quelle roue vous voulez parler, je ne peux vous répondre. Par contre, on a chez ce constructeur la RC 46 Spline à pneus, carbone/alu, profil de 46mm, 1700 gr., 1250 €. A utiliser de préférence sur le plat et sur des parcours vallonnés. En montagne, elle me paraît moins adaptée, en raison prioritairement de la hauteur.
      Cordialement,
      Louis

      1. Bonjour

        Je ne savais pas que DTSwiss propose un modèle avec disque, en ce qui me concerne cette paire est à monté sur mon tarmac SWORK équipés d’étriers de freins.

        Cordialement

  19. bonjour,
    blog très intéressant,
    j’hésite entre deux types de roues d’occasion, chacune des paires à 200 €.
    Plutôt un Mavic Xsyrium SSC de 2003/2004
    ou
    la Mavic Xsyrium Elite de 2010 ?
    Merci. Je fais 7000 km (beaucoup de montagne) de vélo par an, mesure 1m85 et fais environ 78 à 80 kg.
    Merci

    1. Bonjour,
      Il se trouve que je connais très bien ces roues Mavic. Intrinséquement, la Ksyrium SSC est la plus performante, notamment sur des parcours montagneux, y compris la haute montagne. La Ksyrium Elite vient juste en dessous, mais très près.
      Ce sont des roues qui ont une inertie et rigidité dans une bonne moyenne; elles permettent une utilisation tonique pour beaucoup de cyclistes, des accélérations franches. Toutes deux améliorent nettement le comportement d’un vélo avec un petit budget.
      Mes réserves viennent simplement de l’âge des roues et donc de leur état réél. Je m’explique. La SSC est la meilleure, mais celle que vous visez a 10 ans. Il faut vraiment vous inquiéter d’un éventuel voilage, de l’état des pistes de freinage et des rayons. Comment se comportent les roulements ? Ont-elles beaucoup de kms ?
      La Elite est plus récente (2010), mais rien ne dit qu’elle est en très bon état.
      Il faut voir les deux paires de roues, le mieux serait de faire un bout d’essai.
      En conclusion, il vaut mieux fixer son choix sur l’état réél de ces paires de roues plutôt que le modèle précisément.
      Bon choix.
      Louis

  20. Et voilà, j’ai commandé et reçu ma paire de roues full carbone de chez Bewheels, des 60mm montées artisanalement.
    Déjà deux sorties et un très bon rendu (tant esthétique que sportif). Pour 1m85 et 92kg, aucun soucis jusque maintenant.
    Du plaisir lors des relances et au-dessus de 40km/h (sur plat).

  21. Bonjour Louis,
    Merci pour toutes les précieuses informations que vous transmettez avec passion.
    Le relief des routes que j’utilise pour mes sorties vélo est dans le domaine du vallonné (200kms/sem). Je n’ai jamais roulé en montagne et mon objectif cet été est le Ventoux côté Bédoin.
    Je souhaite investir dans une paire de roues carbone Corima mais j’hésite entre la Viva ‘S’ et la Winium + et à boyaux ou à pneus? Bien que la winium+ soit cataloguée pour les  »grimpeurs », Que vaut la Viva ‘S’ en montagne? Rigidité? Ne serait-elle pas un meilleur investissement en ce qui me concerne au regard du relief que j’utilise habituellement? d’autres marques à conseiller?
    Autre question : Le ventoux en 39 X 25 à gauche maxi parait-il trop ambitieux? (poids 67kg pour 1m76)
    Merci par avance. Sportivement

    1. Bonjour,
      Ce sont deux excellentes paires de roues. C’est vrai que la Winium+ est plus typée montagne, car elle a une faible inertie en rotation. Le poids des 2 paires est très proche. Pour une utilisation tous terrain (si je puis dire), la Viva S est plus adaptée, et encore mieux pour un poids humain inférieur à 70 kgs. Dans l’absolu, le boyau est supérieur (qualité du roulage, vivacité, confort, légéreté supérieure de la roue), mais il faut composer avec les conséquences d’une crevaison. C’est pour cette raison que les cyclosportifs préférent le plus souvent rouler en pneus; il y en a d’excellents chez les différents manufacturiers (les prix vont aussi avec).
      Si vous n’avez jamais grimpé de grands cols, la prudence (ou la raison) devrait vous inciter à utiliser de plus grands développements. 39X25 (3.33 m.), c’est trop juste pour le Ventoux. Il vous faudrait, à mon avis, un 39X29 (2.87 m.). Ou alors passer à un pédalier compact (50X34) avec une cassette montant à 27 dents (2.69 m.).
      Cordialement,
      Louis

  22. Bonjour Louis,
    Merci pour votre réponse.

    Aussi, peut-être vais-je m’orienter vers 1 paire de roues Mavic R SYS SLR à pneus dont vous donnez des éloges dans un commentaire précédent. (fournie avec pneus Yksion pro griplink).

    Y-a-t’il une catégorie de pneus que vous pourriez me conseiller et à privilégier pour la montagne?
    Je vais également prévoir une cassette montant à 27 dents pour le Ventoux.

    Merci par avance, Sportivement

    1. Bonjour,
      Le choix des roues est immense, il y en a pour chaque utilisation, chaque pratiquant… pratiquement ! Les roues Mavic R Sys sont effectivement excellentes. Plus généralistes que les Corima citées dans nos échanges, elles conviennent à un plus grans nombre.
      Concernant les pneus, Mavic propose de plus en plus une offre complète roue/pneu.
      Par ailleurs, des pneus il y en a de toutes sortes, pour chaque usage, et à tous prix. Mes pneus performants préférés (et que j’utilise vraiment), mais c’est un choix personnel, sont le veloflex Corsa, le Vittoria Open Corsa CX, le Schawble Ultremo ZX. Je précise que ce sont des pneus à utiliser à la bonne saison, par temps sec de préférence, et pour de belles occasions.
      Cordialement,
      Louis

  23. Bonjour,
    Je roule l’été en montagne sur des Mavic ksyrium SL dont je suis super content mais qui commencent à prendre de l’âge. J’ai 60 ans, 194 cm 84 kg, habitué aux parcours de montagne et vallonnés (5 étapes du tour).
    J’envisage l’achat de roues carbone à pneus, que me conseillez-vous ?

    1. Bonjour,
      Le choix de roues carbone à pneus est très large. Pour un gabarit comme le votre, et rouler en montagne, il faut des roues qui allient robuste (avec nbre de rayons élevé), rigidité, pas trop légéres, un profil peu important, des pneus plutôt hauts de gamme. Avec ça, vous vous ferez plaisir en montagne, mais ces roues ne sont pas à utiliser toute l’année et en toutes circonstances.
      Cela étant, différentes marques proposent des roues pouvant répondre à peu près à ces critères. Après, c’est aussi affaire de budget et de goût. Je citerai dans le désordre: EASTON EC 70 SL (profil de 42 mm,1630 gr.); CORIMA Winium+ pneus (profil de 24 mm,1400 gr.); CORIMA Viva S à pneus (profil de 32 mm, 1440 gr.); AMBROSIO EQJ 42 (profil de 42 mm, 1670 gr.); DT Swiss RC 32 Dicut (profil de 32 mm, 1090 gr., mais 2299 € !); FFWD F4R C (profil de 28 mm, 1635 gr.); SCIMANO 9000 C35 CL (profil 35 mm, 1488 gr.).
      Il y a bien sûr d’autres modèles.
      Bon choix.
      Louis

  24. Bonjour. Tout d abord merci pour toutes ces infos. Très intéressant …. Pouvez vous m aider sur le choix de mes roues? Je suis attiré par des slr mais je roule dans le var… Est ce un choix judicieux ? Merci pour votre réponse et vos conseils. Hervé

    1. Bonjour,
      Comme je dis parfois, les conseilleurs ne sont pas les payeurs. Alors ce n’est pas à moi de vous dire ce que vous devez acheter. Je ne dépends d’aucun fabricant, je suis indépendant, mais mon « expertise » a ses limites. Cela étant précisé, votre choix doit être guidé par votre pratique et préférences, votre gabarit et âge, votre budget. Le vélo que vous utilisez est également à prendre en compte. S’il est déjà un peu ancien, cela vaut-il le coup ? S’il est plutôt d’une gamme élevée, ce serait d’utiliser des roues qui ne permettraient pas de tirer du vélo le meilleur parti. En raisonnant sur la base d’un vélo moyen de gamme, plutôt récent, vous pouvez partir sur la base de bonnes roues passe-partout (ce n’est pas restrictif et encore moins péjoratif), rigides, avec un profil moyen (autour de 30 mm), assez légères, fiables.
      Vous citez les SLR. Si vous parlez de MAVIC, cette entreprise en propose plusieurs à son catalogue. Les KSYRIUM SLR constituent un très bon choix, en terme de qualité, poids (1410 gr.), prix. Au dessus, on a les R-Sys SLR, avec un profil de 25 mm, 1295 gr., mais c’est plus cher (1800 €).
      Louis

  25. Bonjour Louis et félicitations pour votre blog, très enrichissant.

    Debutant le tri et duathlon, je regarde de plus en plus les roues carbone à profils haut.
    1m73, 64kg. Je ne me considère pas comme puissant mais suis à l’aise en montée sur mes routes normandes.
    J’ai d’ailleurs revendu mon Scott Foil que je ne trouvais pas adapté a mon profil pour prendre un Scott Addict bien plus polyvalent.
    Il est actuellement équipé de roues American classic 420 aero3 et tout va bien.
    Les jantes hautes me serviraient sur les épreuves ou les terrains peuvent être mixte.
    Avez vous une idée de la hauteur a privilégier?

    Sportivement

    1. Bonjour,
      J’ai des idées sur le sujet, bien sûr. Mais forcément ce que l’on croit être LA solution ne conveint pas à tout le monde. Les spécialistes du triathlon privilégient sur les épreuves quasi-plates les roues hautes, très hautes (80 mm, et parfois plus), avec parfois une roue lenticulaire à l’arrière. La force d’inertie est telle qu’il faut les emmener; une fois lancées; ces roues sont très performantes.
      Cependant, pour bien débuter, je préconise des roues moins hautes. Je n’ai jamais roulé en Normandie, alors je ne me rends pas bien compte. Mais pour des parcours vallonnés, alternance de plat et de bosses pas trop longues et assez peu pentues, le bon compromis ce sont des roues carbone de 45 ou 50 mm., plutôt légères, très fluides, rigides et réactives.
      Cordialement,
      Louis

      1. Merci Louis pour cette réponse.

        Votre retour confirme ce sur quoi je souhaite m’orienter, a savoir une paire carbone comprise entre 38 et 45.
        J’ai justement tester des Cosmic Slr hier en 52 et sur le plat nickel mais alors quand ca grimpe, c’est une autre affaire du fait de leur poids.
        Pour rester polyvalent, un poids d’environ 1300g avec une hauteur 38/45 devrait convenir.

        Encore merci

  26. Bonjour Louis,
    J hesite entre deux paires de roues carbone a pneu chez DTSWISS : les RC38 spline ou les RC 28 spline.
    Je roule sur du plat et du vallone et effectue deux sorties par an dans les Pyrenees.
    Lesquelles me conseillerez vous ? Est ce qu une RC38 a larriere et une RC28 a lavant peut etre un bon compromis ?
    Cordialement.
    Pascal MERESSE

    1. Bonjour,
      Ces roues sont excellentes à tous points de vue. Pour avoir moi-même gravi le Ventoux avec des roues tout carbone à pneus EASTON de 38 mm, je sais que l’on peut s’aventurer en haute montagne. Cependant, attention au vent de travers (j’en sais quelque chose au passage du col des tempêtes, après Chalet Reynard).
      Pour rouler sur plat/vallonné, les 38 mm sont à privilégier, en montagne les 28 c’est mieux. Pourquoi pas le compromis que vous citez.. Oui, c’est une bonne idée.
      Cordialement,
      Louis

  27. Bonjour
    J’ai un cannondale supersix evo et j’ai envie de me faire plaisir avec une très belle paire de roue carbone a pneu avec des hauteurs de 40/50 mm.
    J’hésite entre les dt swiss, les zipps, campa et mavic
    Je roule à 34 km/h sur mes routes picardes
    Merci de me conseiller la bonne ref car je m’y perd un peu

    Bravo pour votre blog

    1. Bonjour,
      Tout d’abord je voudrais faire un rappel. De nombreux pratiquants me sollicitent pour avoir un avis sur un choix de roues. Cela démontre tout l’intérêt qu’ils portent à un choix éclairé de leurs roues … et, en passant, à mon site. Que vous soyez tous remerciés très sincèrement. Mais, mes avis sur le sujet ont forcément leurs limites car je ne suis pas, à l’instar des magazines de vélo, à même d’essayer tous les produits du marché. Je connais certaines paires de roues pour avoir rouler avec (les miennes, ou des prêts), et je recueille aussi l’avis d’amis. Pour le reste, je me documente auprès de détaillants, sur le net ou sur des magazines. Par contre, il m’est plus facile d’émettre un avis sur le type de roues dans un contexte donné (pratique cycliste, gabarit, etc …).
      Aussi, c’est dans cet esprit que je vais vous répondre.
      Je vais peut-être enfoncer des portes ouvertes, mais c’est sûr que si vous voulez vous faire plaisir sur de beaux parcours plutôt plats, à vive allure, vous pouvez utiliser des roues au profil de 40/50 mm. Après, c’est une question de qualité des roulements, de l’inertie des roues, du poids du train roulant, des composants (carbone 100% ou carbone/alu), rayonnage (choisir des roues avec plus de rayons quand on est un peu lourd, des pneus à associer, et enfin du look et bien sûr du budget à consacrer. Hors triathlon et clm, 55 mm constitue un maximum.
      Les 4 marques que vous citez font partie du top. Après, il faut choisir car chaque marque a une offre assez large. Je vais tout de même vous indiquer 4 produits très intéressants: DT Swiss RC 55 Spline (1630 gr. pour 1450 €); ZIPP 303 Firecrest CC (1505 gr. pour 2525 €); Campagnolo Bullet Ultra (carbone/alu, 1590 gr. pour 1369 €); MAVIC Cosmic Carbone 40 C (carbone/alu, 1545 gr. pour 1990 €). Je peux rajouter la CORIMA Aéro + à pneus (1560 gr. pour 1516 €).
      Toutes ces roues, et d’autres encore, sont excellentes pour performer sur le plat (et aussi sur des parcours un peu vallonnés, montées courtes avec peu de %).
      A vous de choisir.
      Cordialement,
      Louis

  28. Bonjour,
    A la recherche d’information sur internet pour des roues aéros, je suis tombé sur votre site et je le trouve fort intéressant.
    J’aimerai avoir votre avis sur ma recherche.
    Je fais du triathlon (niveau moyen), j’ai un cadre bh ultralight équipé de ksyrium elite. 1m75, 71kg. Je fais pas mal de parcours vallonnés ou montagneux, je suis satisfait de ce vélo et des roues, mais j’aimerai acheter des roues aéro pour compléter mon équipement et utiliser notamment sur des courses.
    J’envisage de prendre des comic carbon sls qui sont dans mon budget (800€).
    qu’en pensez vous?
    Au niveau des patins, si je met des patins pour roue carbone, seront’ils efficaces si je remets mes roue ksyrium elite?
    Cordialement,
    Jeff

  29. Bonjour,
    J’ai un peu tardé, excusez-moi.
    Les roues MAVIC sont de très bons produits. Les Cosmic Carbone SLS, que vous citez, sont destinées à la route et au triathlon. Elles sont aérodynamiques (profil de 52 mm) et très rigides; c’est ce qu’il vous faut. Elles sont en carbone et alu (le cerceau qui comporte aussi la piste de freinage est en maxtal, alliage spécifique de Mavic). Les pneus Yksion Pro qui leur sont associés (190 gr. l’un, 127 TPI) sont performents. Je trouve que l’ensemble du train roulant est un peu lourd (2270 gr. pour roues, blocages rapides, pneus), d’où une certaine inertie (le poids esentiel est en périphérie). C’est un handicap pour la montagne, c’est un atout en triathlon, sur les parcours plats et vallonés, si on a les cuisses: une fois lancées, ces roues « déménagent ».
    Sur le site MAVIC, elles sont à 995 €. Enfin, compte tenu de la construction de ces roues, je pense que vous pouvez conserver les patins pour roues en alu.
    Cordialement,
    Louis

  30. je voudrais savoir. j’ai acheter des roue carbone a pneu reynolds assault 46mm mon velo c’est un kuota kult le gonflage qui faut et si c’est des bonne roue merci

  31. bonjour;
    je voudrai savoir si les roue carbone reynolds assault 46mm son de tres bonne roue et le conflage qui faut c’est la premiere fois que je les utilise merci

    cordialement

  32. j ai 67 ans 8000KMS par an je roule sur un TIME INSTINCT 2012 avec 2 types de roues: BONTRAGER aerolus 3 A boyau sprinter hauteur jante 35 mm 1250 G environ et des roues alu racing 0 competition moyeu cult ! et pneu veloflex CORSA 23mm .QUE ME CONSEILLEZ VOUS POUR LA HAUTE MONTAGNE COMME MEILLEURES ROUES EN TENANT COMPTE DU PEDALIER 48/34 ET D UNE CASSETTE 12/27 PRIX MAXI 1500E . CORDIALEMENT JACKOU

    1. Bonjour,
      Il devient difficile de choisir les bonnes roues pour la haute montagne car, en lisant beaucoup ici et là, je note que certains coureurs pros (bon, ce n’est pas notre cas) optent pour des roues à profil semi-haut (jusqu’à 40 mm tout de même), pour la rigidité et le confort (!). En tout cas l’opposition jante plate=montagne et roue haute=clm n’a plus de mise aujourd’hui.
      Pour en revenir à votre question, je pense que pour la haute montagne, il faut privilégier des roues qui allient: faible poids (surtout en périphérie), fluidité du moyeu, hauteur de jante n’excédant pas 35 mm environ (pour limiter la prise au vvent), inertie faible, rigidité pour transmettre un maximum d’énergie. Les roues en carbone sont excellentes dans ce domaine (si à pneus, je préfère les carbone 100%), avec des enveloppes de 25 mm (qui devient peu à peu la norme).
      Par exemple: Campa Bora One 35 mm (carbone, boyaux), Corima Viva S à pneus (32 mm, carbone), Corima Winium+boyaux (24 mm, carbone), DT Swiss RC 28 (carbone, pneus), Fulcrum Racing Speed 35 (carbone, boyaux), etc …
      Cordialement,
      Louis

  33. Bonjour
    Félicitations pour votre blog, toujours très intéressant
    Triathlète longue distance (distance IM) , je souhaiterai avoir votre avis sur la vrai valeur des roval clx 60 pneus. Y a t il une grande différence avec des Zipp, et en particulier des 808 sur ce type de distance (180km) dans une configuration vallonnée peu montagneuse. Cadre : Scott Plasma qui n’accepte que les 808 boyaux (frottement pour les pneus) . allure sur IM : 33km/h.- 1.75-78kg. J’hésite entre ces 2 choix.
    Merci de votre réponse. Bien cordialement

    1. Bonjour,
      Franchement je ne connais pas ces roues. Le prix (599 dollars la paire !) semble imbattable … En cherchant sur le net, on trouve des commentaires dans les forums, à vous de vous faire votre idée.
      Des roues carbone hautes à pneus, légères, fiables et pas chères, ce n’est pas évident dans l’offre classique que nous connaissons en France. Je peux cependant vous orienter vers les possibilités suivantes: Ambrosio EQL 42mm (carbone/alu), American Classic Carbon 40mm, Campagnolo Bullet 50mm (carbone/alu), CORIMA Aero 47mm, EASTON EC70 SL 42mm (carbone/alu), MAVIC Cosmic Carbone SLS 52mm (carbone/alu). Mais il y en a d’autres. Le prix, c’est une chose, mais il faut d’abord savoir à quoi vous destinez ces roues (quel vélo, pour quelle pratique, quels types de parcours).
      Bon courage.
      Cordialement,
      Louis

  34. Bonjour,

    J’ai lu avec beaucoup d’intérêt votre article et le contenu de votre blog.

    Je roule sur Specialized Roubaix 2012 avec roues Alu Fulcrum d’origine.

    Je souhaite à présent passer sur roues carbone plus légères et plus rigides.

    Je roule depuis 2ans et parcours environ 3000km par an. Meilleur sur plat qu’en montagne j’avait porté mon choix sur des Mavic cosmic 40 t a boyaux avant de tomber sur des Corima aéro mcc.

    Je constate que le choix est large mais je souhaite pouvoir associer les bonne roues à mon cadre.

    Aussi, si je pouvais profiter de vos lumières en la matière je pourrai mieux affiner mon futur choix.

    En terme de budget, je me situe aux alentours de 2000.- euros pour une paire neuve.

    Dans l’attente de votre retour, je vous souhaite une bonne semaine.

    Cordialement

    Thierry

    1. Bonjour,
      La gamme de roues Fulcrum est assez large; comme je ne sais pas quel est le niveau de vos roues, peut-être que leur changement se justifie modéremment. Par exemple en 2012, on avait les Racing Zero alu/pneus, 1235 gr. qui sont excellentes dans les bosses.
      Avec un budget de 2000 €, vous pouvez vous faire plaisir, et le choix est réel. Si vous êtes surtout rouleur (plus que grimpeur), vous pouvez choisir des roues hautes, jusqu’à 40/50mm cependant. Prendre des roues à boyaux, pourquoi pas, mais avant, lisez le dernier article que je viens de publier sur la comparaison pneu/boyau. Le choix n’est pas neutre. D’autant que l’on trouve de très bonnes roues carbone à pneus pour un poids acceptable, surtout sur le plat.
      Exemples: CORIMA Aero+pneus (1560 gr. et 1516 €). L’Aero +MCC, c’est mieux mais nettement plus cher (près de 3000 €). La MAVIC Cosmic Carbone 40 C est aussi un très bon produit (carbone/alu, pneus, 40 mm, 1545 gr., 1990 €). Regardez aussi chez ROVAL avec la Rapide CLX 40 Disc (carbone, pneus, 40mm, 1475 gr. et 2200 €), chez ZIPP avec les 303 Firecrest Tubular (carbone, boyaux, 45mm, 1280 gr. et 2200 €) et chez REYNOLDS avec la Assault Disc (carbone, pneus, 41mm, 1565 gr. et 1690 €).
      En cherchant, vous trouverez d’autres roues tout aussi intéressantes en terme de poids, rigidité, fluidité des roulements. Si vous pensez faire aussi de la montagne, évitez des profils trop hauts (autour de 30mm serait mieux), pensez aussi au SAV et aux patins de freins spécial carbone.
      Bon choix.
      Cordialement,
      Louis

  35. Bonjour Louis

    Un grand merci pour ce très bon article qui vaut le détour. Comme vous le dites si bien, il est important de bien savoir choisir ses roues en fonction de l’utilisation que l’on souhaite en faire. Pour ma part c’est le facteur poids, rigidité, budget, qualité et type de parcours qui me guide dans mes choix et la roue parfaite n’est jamais vraiment parfaite à moins de disposer d’une paire de roues pour chaque type de route, pour chaque type de parcours ou d’épreuve et de conditions, pour chaque type de cycliste, etc…et du coup d’un budget sans limite. Si comme moi, on ne peut pas se permettre de se tromper quand au budget alors il vaut mieux bien choisir.

    Chacun voit midi à sa porte mais par exemple, l’avantage que confèrent les roues carbone (en général) est incontestablement le poids sur la balance. La solidité aussi est importante. Effectivement la solidité/rigidité est aussi un facteur déterminant dans le choix des roues. Pour ma part je roule presque tous les jours et je suis plus que satisfait de ma récente acquisition faite après longue réflexion et comparaisons.

    J’ai fait l’acquisition d’1 paire de roues mixtes en carbone zerocx à pneus en 38mm à l’avant et en 50mm à l’arrière, modèle Zero Optimal avec roulements céramiques. Je pèse 82 Kg et je roule plutôt sur des parcours assez vallonnés et l’été exclusivement en montagne. Je suis vraiement super content de mon acquisition pour 929€, j’ai déjà rouler plus de 4.000 km avec sur tout type de parcours et elles sont très rigides, légères, très solides et je relance comme jamais avec. Bref, du pur bonheur que je vous recommande sans hésiter.

    Je roule aussi parfois avec les roues des copains (mavic , campa et reynolds) et franchement le rapport qualité/prix de mes zerocx est incomparable et les sensations sur le vélo tout aussi bonnes, voire meilleures selon le parcours. Bref, un pur bonheur, pourvu que ça dure…

    Salut à tous et encore merci pour cet article Louis.

    cdlt.

    André (64)

  36. Bonjour Louis,

    Je roule sur tous les terrains et je suis assez bon grimpeur avec des Dura-Ace C-24 1380 gr carbo-alum à pneu très solide et durable et j’aimerais avoir une autre paire sans être trop perdant en côte. Que penses-tu des C-35 et est que je verrai une différence pour la peine sur le plat. Je cherche une bonne roue 35 mm-38 mm maximum avec bon rapport qualité prix. As-tu des suggestions?

    Merci tes conseils sont très utiles.

    Yvan du Québec en passant.

    1. Bonjour,
      Dans les échanges ci-dessus – notamment mes réponses – tu trouveras des suggestions de roues carbone susceptibles de répondre à ton interrogation. Mais tu les as déjà lus.
      Je vais regarder plus précisèment pour un utilisateur tel que tu le mentionnes. Après il y a aussi une question de budget.
      A bientôt.
      Louis

    2. Bonjour,
      Les Shimano 9000 C35 CL, carbone/alu à pneus sont de très bonnes roues, performantes sur le plat et sur des parcours vallonés. A 1488 gr. la paire, elles sont bien placées face à la concurrence, mais en comparaison des 1380 gr. de tes C24, tu vas te sentir (un peu) pénalisé dans les cols.
      Donc si tu cherches des roues pour emmener du braquet sur le plat, les C35 vont te convenir (1930 €). Chez les autres fabricants, l’offre est également intéressante. Par exemple, chez CORIMA, la Viva S (carbone, pneus, profil de 32 mm, 1440 gr.) est très bien placée (1502 €); elle présente l’avantage d’être efficace sur tous les terrains, y compris en haute montagne.
      On peut aussi citer la DT Swiss RRC 32 Dicut CL (carbone, pneus, 32 mm, 1350 gr.) mais c’est plus cher (2499 €). Même remarque pour la ZIPP 202 (carbone, pneus, 32 mm, 1355 gr., 2525 €) et la RAR Svelt (carbone, pneus, 32mm, 1265 gr., 2399 €).
      En fait, c’est difficile de trouver du carbone à pneus (et surtout du carbone/alu) aussi léger que tes roues actuelles. Mon avis: trouver le bon compromis entre profil, poids, rigidité, inertie. Mais à la réflexion, tes roues Shimano C24 seraient à conserver pour les grands cols; à côté pour tous les autres terrains, choisir des roues mi-hautes, et les exemples cités (avec d’autres modèles du marché) répondent à cette orientation.
      Bon choix.
      Louis

    1. Bonjour,
      Les roues FSA sont tout aussi bonnes que d’autres marques, pour la route. Je me souviens avoir fait quelques sorties avec des roues carbone (38 mm je croisà à boyaux, que l’on m’avait prêtées. Elles étaient efficaces sur tous terrains.
      Je viens de consulter le site de FSA (www.fullspeedahead.com), curieusement on n’y trouve plus de roues au catalogue. Cependant, en cherchant sur internet, on trouve des roues FSA (des années précédentes) proposées par différents sites.
      Cordialement,
      Louis

  37. Bonjour et merci pour vos conseils !

    1m75, 68 kg, je roule sur un btwin facet 5 de 2011, que je finirai bien par changer un jour, prochainement…

    L’idée de se trimbaler avec un boyau autour des épaules lors de mes sorties pour réparer une éventuelle crevaison ne m’enchantant que peu, je cherche à priori plutôt une roue à pneu.

    Depuis une année maintenant, je me suis mis au triathlon, et plus le temps passe, plus je suis accroc à ce sport ! On pourrait penser alors qu’il me faut me diriger vers des jantes à profil haut, 40mm minimum.
    Pour autant, j’aime quand ça grimpe, habitant à la frontière du Vaucluse et de la Drôme, je monte au moins une demi-douzaine de fois par an le Ventoux, par Bédoin, et lors de mes sorties je cherche le d+ ! Plutôt des jantes à profil bas alors ?

    Au final, privilégier des jantes à profil moyen, 35 mm environ ?
    Ou plutôt privilégier le fait d’avoir 2 paires de jantes : une d’une 20aine de mm de hauteur et une de 40/50mm ?
    J’imagine que la première solution, qui concilie mes deux attentes n’en concilie en réalité aucune correctement, si ?

    Enfin, dernière question, pourquoi dites-vous dans un commentaire plus haut que les MAVIC conviennent à un plus grand nombre que les CORIMA ? Que fait-il que les CORIMA sont plus spécifiques ?

    Impatient de vous lire ! Merci encore ! Clément.

    1. Bonjour,
      Je n’ai pas retrouvé mon commentaire évoqué (je n’ai pas dû bien chercher). En fait, ce que je pense c’est que les roues MAVIC – très bonnes au demeurant – sont assez généralistes. Quelque peu pénalisées par le poids résultant de l’association carbone/alu, ces roues se destinent aux parcours plats et moyennement vallonés. Je pense aux Cosmic Carbone 40 C, Cosmic Carbone SLE (ou SL). Quant aux roues CORIMA, certains modèles sont vraiment typés montagne, par exemple la Winium + (jante carbone 100%, pneus, profil de 25 mm, 1400 gr.) La Viva S (jante carbone 100%, pneus, 32mm, 1440 gr.) présente en plus l’avantage d’être performante sur tous les terrains. Et si l’on parle de roues carbone à boyaux, cette spécificité montagne est accrue avec les Winium + MCC et les Viva S MCC.
      Mais que je sois clair, je ne « roule » pour aucune marque en particulier. Je trouve d’excellents produits chez beaucoup de fabricants de roues. Pour info, j’équipe actuellement mes vélos de roues des marques MAVIC, EASTON, CORIMA.
      S’agissant des autres questions posées, je reste persuadé que les boyaux de qualité ont un meilleur rendement. Toutefois je reste, comme beaucoup, fidèle au pneu (plutôt haut de gamme) pour des raisons pratiques. Bref, dans votre cas le choix est quasi-cornélien pour ce qui concerne le profil des roues. Vous aurez du mal à dénicher les roues parfaites pour tous les terrains. Compte tenu de ce que vous me dites, mon choix serait d’opter pour deux paires de roues. Certes, cela fait un budget, mais bon nombre de cyclosportifs – pour ne parler que d’eux – ont deux paires de roues. Pour les grands cols, les roues typées montagne (jante carbone, profil bas, poids léger, rigides, pneu de compéte, roulements très fluides, efficaces dans les relances, sécurisantes dans les descentes) sont l’idéal. Pour les triathlons, choisir des roues en fonction du parcours. Si terrain roulant, peu ou moyennement valloné, prendre des roues à 45/50 mm de profil. Si un grand col (ou plus) sur le parcours, équiper le vélo des roues montagne.
      Les conseilleurs n’étant pas les payeurs, je vous laisse le soin de conclure.
      Sportivement,
      Louis

  38. Merci pour toute cette expertise!
    J’ai quand même vu plusieurs articles qui parlent de la fragilité des roues carbone en raison de la mauvaise dissipation de chaleur dans les freinage, qui peut même les déformer… vous tous qui avez roulé avec, un avis? Problème peu présent sur les carbone/alu puisque l’alu est conducteur et dissipe bien la chaleur.
    Je fais 100kg, donc forcément en descente ça chauffe, alors investir 2’000€ pour déformer les jantes après 3000km, j’hésite un peu!!!
    Je roule un Scott CR1 Premium Ultergra Di2, actuellement avec les roues Syncros d’origine en alu, un peu molle à mon goût mais bien confortables en montagne…
    Merci

    1. Bonjour,
      S’agissant des roues carbone, c’est avec les carbone/alu qu’on a le moins de souci par rapport au freinage. Pas besoin de patins spéciaux, le freinage est donc le même qu’avec des roues alu classiques. C’est un choix qui se développe, MAVIC ayant été une sorte de précurseur en la matière. Et cela fait de bonnes roues sur pas mal de terrains. Le seul regret que j’ai personnellement en la matière c’est que ces roues sont forcément plus lourdes, avec du poids en périphérie. Ce qui génére de l’inertie, caractéristique très intéressante quand on emmène du braquet sur le plat (et des parcours moyennement vallonés), mais nettement moins appréciable quand la route s’élève durablement. Des constructeurs proposent des roues à pneus 100% carbone. Celles-ci sont plus lourdes que leurs homologues carbone à boyaux car elles comportent une certaine épaisseur sur les rebords pour bien tenir le pneu. Pour le freinage, il faut des patins spéciaux et ne pas serrer en permanence les freins. Un freinage par pressions successives s’impose afin d’éviter que la jante ne chauffe trop.
      Je roule surtout avec de telles roues carbone depuis plusieurs années, et n’ai jamais eu de problème. Il est vrai que je ne suis pas un as des descentes et que je m’arrange pour limiter l’échauffement de la température des jantes carbone.
      Avec du poids corporel, on peut se faire plaisir avec des roues carbone/alu de qualité, rigides et performantes. Eviter les profils supérieurs à 38 mm. On en trouve de bonnes à un prix nettement élevé que le montant indiqué.
      Cordialement,
      Louis

      1. Merci pour cette appréciation Louis.
        Comme compromis j’envisage une paire de mavic cc40c pour les tracės roulants et conserver mes alu pour les étapes montagneuses.
        On entend beaucoup de bien sur ces roues a construction un peu hybride puisqu’il y a quand même une structure alu.
        C’est de cette paire que j’élaborais un budget de 2000€.
        Bonne roue dans mon cas où investissement risqué et pas utile?
        Les Zipp 303 sont un peu moins chères mais 45mm c’est peut-être trop haut.
        Me proposerais-tu une autre alternative?
        Merci d’avance et vivement Noēl 😉

  39. bonjour,
    tres interessant ce blog et tous ces commentaires que je trouve très juste.
    je voudrais vous faire partager mon expérience concernant l’utilisation de 2 paires de roues qui s’opposent normalement et pourtant….
    d’abord mon gabarit, je pèse 63 kgs pour 1,79 donc je suis très léger, environ 4 à 5000 kms par an, diverses cyclo au cours de l’année, étape du tour, l’ardechoise et d’autres cyclos près de chez moi.j’utlise actuellemnt un willier cento 1 air, équipé en ultegra 11 vitesses, (cadeau pr mes 50 ans).
    1ere paire : dt swiss rr 21 dicut, alu, 1450 gr type montagne, 850 euros environ la paire. roue assez rigide, bien en relance, très bien sur le plat aussi, bref content de ses roues…
    2eme paire: vision t42 alu/carbonne, 1720 gr la paire, 580 sur internet, plus lourde et normalement plutot réservé aux parcours plats et vallonés. cela faisait longtemps queje voulais trouver une paire aero pr me faaire plaissir et donner du look à mon vélo.quel ne fut ma surprise, génial ces roues, rigide mais pas trop, presque insensible au vent latéral, grande fluidité des roulements, nerveuse en relance, je suis conquis, mˆeme sur des parcours avec des cols(j’habite en haute savoie), ça passse bien avec une cassette en rapport, tellement extra que je ne mets plus mes DT swiis, alors si vous chezchez une paire polyvalente, aero foncez vous regretterez pas, c’est vraiment super, ah oui j’oubliais, j’ai monté des schwalbe ultremo zx, quel rendement ces jantes.. méconnues mais extraorddinaire…
    cordiaalement

    1. Bonjour,
      Merci très sincèrement pour ce témoignage qui intéressera, j’en suis sûr, de nombreux cyclistes. Quant à moi, je n’ai rien à rajouter, je signe des deux mains votre analyse.
      Cordialement,
      Louis

  40. J’ai 60 ans, je mesure 1.69 m et pèse 61 kg. Je pratique le vélo en Aveyron,( terrain relativement accidenté) depuis 10 ans. Mon vélo est un TIME VRS VIBRASEUR avec des roues Mavic rsys sl. Je fais 2 à 3 sorties par semaines,pour un total d’environ 200 km.Pensez-vous qu’ il me soit possible d’emmener des roues carbone/alu à pneus lors de mes sorties les plus plates (entre 370 et 500m de dénivelé positif). Très cordialement.

    1. Bonjour,
      Les roues carbone/alu sont très bonnes sur le plat (et sur routes un peu vallonnées). Comme leur inertie est souvent significative (parallèlement à un poids un peu plus élevé, dû au cerceau en alu), il faut un petit temps de mise en route; ensuite, lancées, elles dévorent le macadam. Si vous en acquérez, ne les choisissez pas trop hautes (>40 mm).
      Votre gabarit me laisse à penser que vous avez les moyens physiques d’emmener, avec un peu d’habitude (au début c’est un peu raide), de telles roues, et d’être performante sur tous les parcours. Pour grimper, conservez bien sûr vos Rsys.
      Cordialement,
      Louis

  41. Bonjour Louis j’ai un spé venge modèle 2015 je voudrais mettre des roues carbone de type mavic…que me conseiller vous sachant que je fait 8 kg pour 1m80. Merci

    1. Bonjour,
      En plusieurs articles et réponses aux nombreuses réponses posées, je me suis abondamment exprimé sur le sujet. Et comme je le dis parfois, les conseilleurs n’étant pas les payeurs, difficile pour moi d’indiquer LA roue à acheter pour chaque type de pratiquant. Question de légitimité bien sûr (celle-ci a forcément ses limites), question d’honnêteté intelectuelle aussi.
      Mes lecteurs citent toujours ce même article. Je vous conseille de lire aussi celui publié le 18-08-2014, sans doute mieux adapté à votre questionnement:
      http://www.velofcourse.fr/velo-materiel/roues-carbone-criteres-choix/
      Bon choix.
      Cordialement,
      Louis

  42. Bonjour,
    Blog très intéressant et pertinent bravo. J’ai 45 ans 1,76m et 73kg je pratique le vélo dans les hautes Pyrénées et parfois des escapades pays basque et Espagne. je posséde un izalco pro 3 de 2012 avec des roues mavic Es. je suis tenté par des roues en carbone correspondant au mieux à ma pratique. ce matin je suis passé j’ai un vélociste qui me propose des Paire de roues American classic Carbon 40 Pneu 2014 a 1200€, que pensez vous de ces roues et sont elles adaptées à ma pratique? merci pour votre réponse

    1. Bonjour,
      Bonjour,
      J’ai dû mal référencer mon dernier article car tous les internautes ne trouvent que celui dont vous vous référez, plus ancien. Je vous donne donc le lien de cet article publié le 18-08-14, plus complet à mon sens et mieux à mêmes à vous répondre.

      http://www.velofcourse.fr/velo-materiel/roues-carbone-conseils-choix-criteres/#more-5445

      Cela étant, la proposition de votre vélociste est un bon choix.
      Cordialement,
      Louis

  43. bonjour,
    super le site ! Bravo.
    le blog permet également d’avoir l’avis/questions d’autres internautes…

    Mon problème est simple : je suis peu expérimenté en vélo, je compte acheter un venge 2015, j’ai déjà des roues Mavic Ksyrium elite, je compte faire un (ou des !) ironman. Pour 1300 euros de plus je peux avoir des Roval rapide CL 40 ou 60 : je dois choisir quoi ? Les 40 ? (est-ce que les 60 sont à réserver quand même aux gros rouleurs capables de les emmener en terrain varié sans risquer d’être planté là ou bien si je bosse un peu les cuisses il n’y aura pas de problème et surtout un gros gain en effort solitaire y compris à plus long terme ? 1m87 80kg). Alors pour vous, 40 ou 60 ?
    Mille Mercis.

    1. Bonjour,
      J’ai dû mal référencer mon dernier article car tous les internautes ne trouvent que celui dont vous vous référez, plus ancien. Je vous donne donc le lien de cet article publié le 18-08-14, plus complet à mon sens et mieux à mêmes à vous répondre.

      http://www.velofcourse.fr/velo-materiel/roues-carbone-conseils-choix-criteres/#more-5445

      Cela étant, sur des parcours peu vallonnés, vous pouvez opter pour des 60. En revanche, je conseille de ne pas dépasser 40 de profil sur les ironman montagneux.
      Cordialement,
      Louis

      1. MERCI
        en plus en 60 le vélo est tellement beau !!!

        j’ai été lire le dernier article, merci
        (sinon 40 devant et 60 derrière si mon vélociste est ok…)

        mais au fait qui est Louis ? amateur passionné ou vélociste passionné ?

        1. Bonjour,

          Bonne question !
          Louis est un sportif dans l’âme depuis toujours, qui a pratiqué plusieurs sports au cours de sa vie, notamment en compétition, qui a aimé le cyclisme depuis tout gosse, cyclosportif en activité et passionné de matériel et de tout ce qui tourne autour du vélo de route. Et aucune connexion avec des vélocistes et des fabricants.
          Voilà.
          Louis

  44. Bonjour Louis,
    Merci beaucoup pour toutes ces infos précises et précieuses sur votre blog , j’ai beaucoup aimé entre autre la partie sur les roues car c’est aussi ce que je veux changer actuellement. Le choix n’est pas évident ! il y a tellement de modèles et de paramètres à prendre en compte… Je vous explique : J’ai une pratique cyclo sportif, je fait 2 à 3 sorties / semaine de 70 à 90kms mon vélo est un BTWIN Comp 1 racing alu/carbone Rc hydro, je roule en Picardie, Seine et marne et Champagne Ardennes sur des parcours plats et vallonnés avec de belles bosses qui dure parfois longtemps. ..Je fais 1.70 m pour 78Kgs, j’ai des roues d’origine : Allround Aéro. J’ai pas un énorme budget 400€ maxi et j’ai vu pour l’instant des Mavic Ksyrium SSC SL qui sont inférieur à mon budget Pensez-vous que c’est un bon choix pour ma pratique avez vous d’autres modèle ou conseil à me donner ? En vous remerciant Louis.
    Jérôme

    1. Bonjour,

      Pour les conseils sur le choix des roues, je vous conseille vivement l’article suivant:
      http://www.velofcourse.fr/velo-materiel/roues-carbone-conseils-choix-criteres/#more-5445
      Il est plus récent et plus complet. Dans ce dernier article j’insiste plus sur les critères de choix.
      Cela étant, je connais très bien les Mavic dont vous parlez; ce sont de bonnes roues alu passe-partout. Je les apprécie surtout sur les parcours montagneux. Il est vrai que sur des parcours plats ou un peu vallonnés, on préfère aujourd’hui (mais quand le budget le permet) des jantes un peu plus hautes, autour de 35 mm de profil. Il y en a en alu ou carbone/alu à pneus à des prix raisonnables (enfin, tout est relatif). Je peux citer la MAVIC Cosmic Elite avec un profil de 30mm à 450€, la American Classic 420 Aero 3 (34mm) à 699€, la FULCRUM Racing Quattro (35mm) à 349€, la Oval 733 (33mm) à 699€, la ZIPP 30 Clincher (30mm) à 785€.
      Bon choix.
      Cordialement,
      Louis

      1. Bonjour Louis et merci encore pour ces conseils, je vais lire l’article complet, ça va m’ éclairer dans mon choix. Aussi je vais suivre l’actualité de votre blog qui est déjà dans mon marque page !!
        Bonne fin de soirée.
        Cordialement,
        Jérôme

  45. Bonjour,
    Aurais-tu le gentillesse de me parler de la durée de vie des roues carbones.
    En fait, je souhaiterais prendre une paire de Mavic Cosmic Ultimate ou de Corima AERO+ MCC d’occasion car étant compétiteur de haut niveau, le risque de casse est accru et ça me fera trop mal au coeur d’abîmer une paire neuve.

    Malgré tout, un doute subsiste quant à la durée de vie d’une telle paire ; je me dis que 3 ans est un âge correcte mais au bout de combien de temps peut-on parler de perte de rigidité, de vieillissement, de pertes qualitatives de la roue. Sachant que forcément, l’état dépend de l’utilisation de chacun. Je voudrais simplement savoir quelles sont les deux/trois choses essentielles à savoir avant d’acheter une paire de roues (toutes) carbone d’occasion ?

    1. Bonjour,
      Hormis les cas de chutes et de chocs plus ou moins violents, le problème, ce n’est pas la jante carbone en elle-même. C’est un matériau stable, qui ne se déforme pas. Donc, pas de perte de rigidité. Ce qu’il faut regarder de près, ce sont les rayons et les moyeux. Regarder aussi les pistes de freinage, elles ne doivent pas être altérées (rayées, par exemple). Pour le reste, les roues carbone ne sont pas à utiliser toute l’année, mais à réserver d’une part à la bonne saison, d’autre part à des circonstances qui en « valent le coup » (cela marche aussi avec le « coût » !).
      Par voie de conséquence, si un utilisateur prend un soin normal de ses roues carbone, elles peuvent être employées de nombreuses années. Je dispose moi-même, notamment, d’une paire de roues Corima Aero + (pas les MCC) depuis 5 ans; elles sont en excellent état.
      Cordialement,
      Louis

  46. Bonjour,

    j’ai 40 ans; 1,70 m pour 60 Kg. Je fais du triathlon depuis peu et cherche une paire de roues pour mettre sur mon vélo ‘TIME EDGE FIRST » Mes parcours sont plutot plats. Mon budget est sérré. Pouvez vous conseillé.
    Merci.

    1. Bonjour,

      Depuis l’article à partir duquel vous posez votre question, j’en ai publié un autre, peut-être plus complet. Cela devrait vous aider un peu plus.
      http://www.velofcourse.fr/velo-materiel/roues-carbone-conseils-choix-criteres/

      Vous pouvez aussi consulter le n° spécial du magazine Le Cycle 2015 consacré aux matériels et équipements. Le choix de roues est très large. Je vous conseille, pour tenir compte de votre budget, de choisir des roues carbone/alu à pneus avec un profil de 50 mm, pour profiter d’une bonne inertie (très utile en triathlon sur parcours peu vallonnés).
      Cordialement,
      Louis

  47. Bonjour,
    Je pratique le vélo depuis peu (2 ans) et je voudrais monter des boyaux performants sur des jantes en corbone Sonic profil 50mm (poids 1370 g) que je réserve pour les cyclos. . Je mesure 1m80 pour 68 kg. J’ai un vélo de 7.2 Kg. Je participe régulièrement à des cyclosportives (profil vallonnées et/ou maontagneux). Je pensais monter des boyaux Swchalbe one (700×22) mais l’indication constructeur donne une charge maxi de 70 Kg. Est ce un problème?. et est ce que j’augmente mes chances de crever avec ce type de boyaux.
    Dois je me tourner vers un autre model (Swchalbe Ironman Evo : apparemment pas de charge maxi??).
    Dois je me tourner vers une autre marque (continental …) Que conseillez vous ? Merci

    1. Bonjour,
      Si le fabricant limite le poids du cycliste à 70 kgs (j’ai vérifié), c’est en raison de sa relative fragilité au-delà. Mais vous êtes plus léger.
      Cela étant, pour limiter les risques de crevaison et bénéficier d’un meilleur confort sur des épreuves montagneuses (où les chaussées ne sont pas toujours des billards), je conseillerais plutôt de choisir des boyaux de 24 ou 25 mm. Toutes les marques en proposent de bonne qualité. Par exemple, FMB, Tufo, Veloflex, Vittoria – entre autres – sont vraiment des spécialistes des boyaux.
      Bon choix.
      Cordialement,
      Louis

  48. Bonjour,
    j’ai commencé le vélo il y a 2 ans et j’aimerai équiper mon Trek Emonda SL8 de nouvelles roues carbone.
    J’habite actuellement Barcelonnette et donc j’adore la montagne même si mon gabarit (1.75m pour 83 kg ) n’est pas au top.

    On m’a conseillé de prendre des DT Swiss RCC28 ou 38 à pneus.
    Je vais prochainement déménager au pied du Ventoux.
    Ce sera donc des sorties vallonnées avec un col ou 2…

    J’ai peur d’avoir du mal avec un profil de 38 mm en montée et dans l’autre sens de souffrir sur le plat avec les 28 mm,

    Mais bon en rapport aux jantes d’origine du Trek Emonda ( des Bontrager alu bas de gamme ) il n’y aura pas photo.

    Que pensez vous de ces jantes ?
    Profil 28 ou 38 ? et avez vous d’autres produits dans la même gamme de prix à me conseiller ( 1450 € )

    Cordialement,

    Denis

    1. Bonjour,
      Le Trek Emonda SL8 est un bon vélo taillé pour les cols, avec notamment son poids léger (qui dépend bien sûr aussi des roues et des périphériques). La dernière fois que j’ai grimpé le Ventoux, c’était avec des carbone 38mm. C’est trop comme profil, surtout dans la zone du col des Tempêtes qui porte bien son nom (entre Chalet-Reynard et le sommet). Donc si c’est pour grimper, mieux vaut ne pas trop dépasser le profil de 30mm. Malheureusement l’offre est peu importante: ou les roues proposées sont bien en-de-ça de 30 mm, ou alors en 35, 38, 40 et plus bien sûr. En roues carbone à pneus, on trouve toutefois les Corima S 32 CL (32mm, 1500gr., 1522€); Fulcrum Racing Zero Carbon Clincher (30mm, 1368 gr., 1700 €); Reynolds Attack (29mm, 1365 gr., 1499€, tubeless).
      Bon choix.
      Louis

      1. Bonjour,

        Mon fils de 14 ans fait de la compétition en minimes sur Villier Izoard carbone monocoque, équipé Campa Centaur carbon, vintage 2007, avec des roues alu bontrager quelconque. C’est un poids léger (49 kg pour 165 cm), bien puncheur et véloce au sprint, mais au bout de quelques tours, lorsque les cadors accélèrent méchant dans la bosse, il saute. Est-ce que tu penses que de meilleures roues lui apporteraient un plus, pour un budget raisonnable ? Merci par avance.

        1. Bonjour,
          Ton questionnement m’interpelle car, s’agissant d’un très jeune sportif, mon approche ne peut être la même que pour un adulte. Je suis père de famille moi aussi. En effet, très soucieux des questions de santé, j’espère que ton fils est suivi médicalement dans sa pratique sportive en compétition tant au niveau du médecin traitant qu’à celui du club. Les efforts violents ne sont pas neutres sur la santé présente et à venir, surtout pour un jeune en plein développement. Peut-il encaisser ces efforts violents à répétition au point de vue cardiaque, musculaire, etc…
          Cela étant dit, ta question est difficile car pour gicler dans les bosses, il faut des roues basses, légères, nerveuses, très réactives (le poids léger du coureur est aussi un atout); et sur des bouts droits, des roues hautes tout autant rigides. Dans les 2 cas, il faut avoir « la caisse »; elle est un peu innée selon les qualités physiques de chacun, mais se travaille aussi à l’entraînement.
          Quant aux bosses, elles ne se passent pas de la même manière selon leur longueur et leur pourcentage. Courtes, elles se passent en force, ce qui semble être le cas. Un bon rouleur, légèrement décroché au sommet, peut toujours revenir au train. Mais je concède que la répétition des efforts se paie à un moment ou à un autre. Il faut d’abord que son entraîneur le conseille utilement sur le moyen de rester dans les roues le plus possible et en s’économisant. Cela se travaille à l’entraînement, en fonction des charges de travail qu’il peut supporter. Car, même si avec d’autres roues, ton fils s’en sortirait mieux, je ne crois que la 1ère réponse se trouve là.
          Une piste toutefois pour les roues. Privilégier des roues d’un profil n’excédant pas 40 mm, rigides, en carbone, peu lourdes. Le boyau est préférable, mais il a ses contraintes.
          Je pense à CORIMA S+32, mais le budget est conséquent. On peut aussi citer: MAVIC Cosmic Carbone 40 Elite; BH Evo Carbon 38. En cherchant, tu en trouveras beaucoup d’autres, mais difficile en dessous de 1200 €. L’occasion peut être une piste, si les roues sont en bon état.
          Bon courage.
          Louis

        2. Bonsoir Bruno,

          A plus de 55 ans aujourd’hui je ne pratique plus la compet mais j’ai couru de 11 à 21 ans, et j’ai connu ce que vit ton fils…Les roues n’y changeront presque rien, il n’a tout simplement pas la « caisse » pour suivre a ce niveau. De 11 à 15 ans, j’ai dû beaucoup travailler le spécifique et le foncier pour progresser et devenir performant à l’égal des autres à partir de…. 16/17 ans! Nous sommes tous différends bien sûr, mais à 14 ans il n’a certainement pas encore acquis l’endurance que réclame ce sport « très » exigeant. C’est son entraineur qui doit lui élaborer un programme de travail personnalisé pour, un jour, égaler ou dépasser les cadors de sa catégorie.

  49. Bonsoir,
    En préambule, quel plaisir de lire votre article et les réponses que vous apportez aux différents lecteurs, vraiment un grand bravo !
    De mon côté, je n’ai qu’une seule question !
    Je prépare la Haute Route des Pyrénées 2015, je roule sur Vilier 0.7 avec des roues carbone VISION 63 mm, roues équipées de boyaux. Mon âge, plus de 60 ans, n’est pas un avantage pour le dénivelé, environ 20’000 m sur 7 jours ! Quelles roues me conseillez-vous pour la montagne, sans vous inquiéter du budget !
    Vous remerciant d’ores et déjà pour votre diligence, je vous adresse mes remerciements anticipés et mes meilleures salutations.

    Jean-Claude Huber

    1. Bonjour,
      Merci pour vos encouragements.
      La réponse à votre question parait relativement simple. Mais je vais répondre sur plusieurs aspects. D’abord le matériau: carbone sans hésiter. Ensuite le profil de la roue: 38 mm est un maxi, pour réduire l’impact du vent de travers. Le boyau est l’idéal mais, en cas de crevaison, avec un pneu c’est plus simple.
      Les caractéristiques des roues à privilégier en montagne sont: jantes profilées (mais nettement moins que vos VISION 63), rigidité, nervosité, légèreté (autour de 1300 gr; en tout cas en dessous de 1400 gr. – je ne connais pas votre poids, mais pas de problème si vous faites pas plus de 75 kgs, au-delà attention à la faible masse des roues), et des roulements d’un excellent niveau de qualité.
      Ceci étant dit, le marché propose un vaste choix de produits. Bien souvent c’est le budget qui joue le rôle de juge de paix (je dis ceci malgré votre propos à ce sujet).
      N’étant pas marchand, et n’ayant aucun intérêt personnel à citer tel ou tel produit, je vais me imiter à citer mes coups de coeur, en fait ce que je ferais à votre place (dans le désordre), compte tenu de ce que vous m’avez indiqué.
      CORIMA MCC S+32, 1075 gr.,carbone,boyaux, 32 mm, 2856 €.
      RAR Even 38, 1150 gr.,carbone,boyaux, 28 mm, 1499 €
      FFWD F2R, 1150 gr.,carbone,boyaux, 20 mm, 1398 €
      CAMPAGNOLO Bora Ultra 35, 1170 gr., carbone, boyaux, 35 mm, 2663 €
      CORIMA S+ CL, 1400 gr., carbone, pneus, 32 mm, 1983 €
      DT Swiss RRC 32 Dicut C, 1350 gr.,carbone, pneus, 32 mm, 2549 €.

      Et voilà. Mais il y a d’autres roues qui conviendraient également. Bon choix et surtout très bonne Haute Route.
      Cordialement,
      Louis

  50. Bonjour,
    Je vous remercie de votre article très intéressant et complet !!
    Je voudrais avoir quelques renseignements à propos des roues vélo route en carbone avec zone de freinage aluminium. Quels sont les avantages d’avoir une paire de ce style là par rapport aux full carbone? De plus, quelle est, selon vous, la meilleure hauteur de jante pour des parcours en plaine et en montagne? Au final, que me conseillez-vous: des roues carbones avec zone de freinage aluminium ou des roues 100% carbones? Quelles sont, selon vous, les meilleures marques de roues de vélo? Auriez-vous des produits à me proposer sachant que mon budget pour une paire de roues est d’environ 1300-1400€?
    Cordialement,
    A.Goux

    1. Bonjour,
      L’avantage des roues carbone/alu réside au niveau du freinage, du fait de leur conception: il s’agit en fait d’une jante alu habillée d’un profil en carbone pour l’aérodynamisme. Par suite, les patins de frein agissent sur la piste de freinage que représente le cerceau alu. Il n’y a donc pas à changer de type de patins pour ces roues. Alors qu’il faut des patins spécial carbone pour des roues full carbone (pour un meilleur freinage et surtout réduire la montée en température des jantes carbone avec un patin classique).
      En revanche, les roues carbone/alu sont plus lourdes, ce qui n’est pas forcément pénalisant sur le plat (grâce à l’inertie). C’est différent sur les parcours vallonnés, et encore plus en haute montagne.
      S’agissant des hauteurs de profil de roue, pour rouler sur le plat et des parcours légèrement vallonnés on peut choisir des roues allant jusqu’à 50 mm (au-delà on est sur des roues typées contre la montre et triathlon). Pour grimper, des jantes basses sont nettement préférables. On peut faire la synthèse de tout cela en optant pour des roues rigides, légères (bonne qualité de roulement, des pneus , performants moyenne gamme supérieure), avec un profil autour de 30 mm, maximum 38. On en trouve full carbone à pneus de grande qualité à des prix intéressants, parfois inférieurs à 1500 € (bien penser aux patins spéciaux).
      Au niveau des marques, MAVIC produit d’excellentes roues carbone/alu. CORIMA
      propose des roues 100% carbone à pneus tout aussi excellentes. Les bonnes marques sont nombreuses, il y a aussi: DT-Swiss, Zipp, Campagnolo, Shimano, Vision, FFWD, Fulcrum, Reynolds, American classic ….. Mais parfois les prix montent vite !
      Bon choix.
      Louis.

      1. Bonjour,
        Merci pour votre réponse. Mais pourquoi dit-on que les roues avec une hauteur de profil de 50 mm n’est pas le meilleur choix pour la montagne? Ce qui m’inquiète dans les roues full carbone, ce sont les patins et le freinage dans de longues descentes comme des descentes de cols où les patins risquent de déformer le carbone et rendre les roues plus fragiles.
        Qu’en pensez-vous des Campagnolo Bullet Ultra Cult 50 mm et des Fulcrum Red Wind XLR Cult 50 mm? Je connais une personne de mon club de cyclisme qui pèse environ 95 kg, que pourrait-il choisir comme type de roues, des jantes hautes ou moyennes pour le plat et des parcours vallonnés? De quelle matière? Carbone avec zone de freinage aluminium? Full carbone?
        Je préfère rester sur des roues carbone/alu pour une question de sécurité car je n’ai que 16 ans et je trouve qu’à mon âge, c’est peut-être trop jeune d’avoir des roues full carbone.
        Cordialement,
        Alexandre

        1. Bonjour,
          Plus le profil est haut, plus l’efficacité des roues grandit dans des trajectoires rectilignes; bien posé sur sa machine (rigidité des roues verticale), en réduisant le CX grâce à une position abaissée, avec un coup de pédale régulier sur de grands braquets. L’inverse de la montagne où on se met parfois en danseuse et, plus il y a de la matière, plus on « tape » dans l’air, ce qui consomme de l’énergie. en plus, en montagne il y a souvent du vent dont la direction change d’un secteur à l’autre. C’est pour cela que les roues basses (et légères) sont préférables car elles ont moins de prise au vent.
          S’agissant du freinage, avec des roues full carbone il est recommandé de ne pas freiner en continu. Trouver les meilleures trajectoires et freiner par courtes séquences, simplement pour ralentir, c’est préférable. Maintenant, on n’a moins de souci avec les pistes de freinage en alu.
          Je vois qu’à 16 ans, vous êtes très réfléchi et prudent. Très bon état d’esprit, gardez-le.
          Pour l’autre question, je réponds après.
          Louis

        2. Un cycliste corpulent a tout intérêt à éviter des roues trop légères. Des roues alu ou carbone/alu avec un bon rayonnage (20 devant, 24 derrière, mais tous les constructeurs ne le proposent pas). Pour la hauteur de profil, cela dépend du cycliste: s’il est puissant, il peut emmener des 50 mm (et dans ce cas, le poids du train roulant n’est pas un vrai problème). Si le coup de pédale est plus fluide, sans doute qu’un profil moins haut autour de 30/35 lui conviendrait mieux.
          Et toujours associer les roues de qualité avec des pneus qui le sont tout autant. C’est bête de faire des économies sur les pneus quand on a des roues performantes. Personnellement je roule (hors début de saison) avec des Vittoria open corsa SC II (320 TPI, 25 mm) ou open corsa evo CX, et des Veloflex corsa. Nota: je n’ai de lien avec aucun fabricant ni vendeur de matériel en quoi que ce soit.
          Quant aux roues citées, elles sont excellentes.
          Dans tous les cas, et cela vaut pour tous les cyclistes quel que soit leur poids,pour faire durer ses roues carbone il faut en prendre soin (idem pour les pneus qui vont avec): prudence sur certains ralentisseurs (en pavés, ça existe !), les routes en mauvais état. Et on ne les utilise pas l’hiver et pendant les 3 premiers de l’année.
          Bonne route.
          Louis

          1. Que lui conseilleriez-vous comme marques de roues? Vous lui conseillez, si j’ai bien compris, des roues en full carbone?!
            Comme vous parlez de pneus aussi… Qu’en pensez vous des pneus Continental Grand Prix 4000S II?
            Par ailleurs, comme vous avez beaucoup plus d’expérience que moi, que me conseilleriez-vous comme type de roues (matière, hauteur de jantes), comme marques, comme produits? Sachant que je suis en Haute-Saône où les parcours sont plats, vallonnés, enfin variés et je suis un rouleur (1500 km en 2 mois).
            Merci d’avance
            Cordialement
            Alexandre

        3. Bonjour,
          Merci pour vos réponse détaillées. Maintenant, je comprends mieux pourquoi il vaut mieux choisir des roues à jantes basses pour la montagne. C’est évident avec le vent !
          Je vous posais la question sur les problèmes de freinage sur les full carbones parce qu’il y a un cycliste dans mon club qui a des roues de ce type et à chaque fois qu’il freine, cela fait un bruit monstre et pas joli. Après, sur certains sites, on nous explique que les patins de freins pour ces roues ont été améliorés mais je ne fais pas vraiment confiance à ce type de roues. Je m’en achèterai plus tard quand j’aurai un peu plus d’expérience.
          Merci pour le compliment ! En effet, je suis très prudent et je ne veux en aucun cas, tomber, provoquer une chute dans un groupe !!
          Ce que je n’ai pas compris dans votre premier message, c’est qu’on n’utilise pas les roues carbones en hiver ni pendant les 3 premiers … de l’année? Pourquoi? Est-ce un problème avec le froid où les roues sont plus fragiles qu’en température ambiante?!
          Alexandre

  51. Bonjour,

    Page très intéressante.

    J’ai actuellement un canyon ultimate cf avec des ksyrium elite.

    Je souhaiterais changer pour des amercan classic 40 carbone à pneu.

    Je cours en départemental 3 ( 1m70 / 56 kg/ 28 ans, c’est ma 1ère année 😉 ).
    En région centre . (200 à 300 km / Semaine, une course / semaine)

    Est ce que ce type de jante (profilé) est adapté à ma corpulence (plutôt poids plume) ? ou dois je regarder pour des fulcrum racing 0 ?
    Nota : j’ai tendance à tourner les jambes dans mon pédalage.

    D’avance merci.

    1. Bonjour,
      Le CANYON Ultimate CF est un bon chassis, qui mérite de bonnes roues, sachant toutefois que les Mavic Ksyrium Elite sont de bonnes roues passe partout. Gardez les, bien sûr, pour l’entraînement.
      Vous êtes léger, c’est vrai; après, ça dépend de votre force musculaire dans la durée (de votre « caisse ») et de votre vélocité. Car les 40 mm, il faut les emmener , et en course ça use. Pour autant, les American Classic Carbopn 40 sont assez lègères (1400 gr.) et elles sont très performantes sur le plat. Sur parcours vallonnés, ce sera un peu plus dur dans les talus à répétition.
      Les Racing zéro sont plus polyvalentes, avec les 30 mm de la roue arrière.
      Conclusion: avec les Fulcrum, vous ne prenez pas de risque, mais la différence avec vos Mavic est moindre. Les American Classic offrent un plus indéniable, mais elles demandent de la tonicité pour en tirer tout leur parti.
      Sachant que les conseilleurs ne sont pas les payeurs …, à vous de voir.
      Bonnes courses.
      Louis

  52. Bonjour,

    Quel est votre avis sur les roues Graphit 700C 20×20 boyaux ?

    Je pratique beaucoup en Auvergne, et ma préférence va aux jantes profil bas.

    Merci de votre retour, et bravo pour votre site et commentaires très pertinents.

    Cdt
    Daniel

    1. Bonjour,
      Je n’ai pas d’avis sur ces roues que je connais que de nom. Je ne connais pas l’entreprise.
      Voici le site: http://www.graphitsport.com/index.html
      Vous y trouverez notamment les certificats NF EN 14781.
      Ces roues sont certainement excellentes car je viens de découvrir que mon vélocitse (magasin tenu par d’anciens coureurs, très sérieux) est un des distributeurs de la marque.
      Bon choix.
      Louis

  53. Bonjour,
    Je pratique le triathlon, j’ai un defy 2 advanced triple et pour le moment des roues Mavic Ksyrium Elite (j’avais changé par rapport aux Aksium). J’habite en Bretagne (ce n’est pas toujours très plat, pas comme à la montagne …). Je mesure 1m85 pour 75/76kg. Je partirais plus sur des roues carbone avec bande alu pour le freinage et peut être à pneu, dans les 1200 à 1500€… Quel type de roues me conseillez-vous ? j’ai vu les ZIPP 404 Firecrest Carbon (je ne sais pas s’il existe un modèle pneu et bande alu) mais j’hésite par rapport au 58, par rapport aux vents latéraux … ou peut-on prévoir des hauteurs différentes entre l’avant et l’arrière ? il y a les ksyrium de Mavik aussi … Lors de mes sorties, avec quelques belles côtes (et descentes), en entrainement, j’arrive un peu près à du 32.5 km/h de moy sur 80km, c’est juste pour essayer de donner « une indication » … Je n’aime pas trop « mouliner » … Pour les compétition, en distance, c’est souvent des M (40km), voir half (90km, 1 pour l’instant, je vais bientôt faire mon 2ième) et j’ai en prévision de faire un ironman l’année prochaine… Si vous pouviez me donner quelques conseils, merci.

    1. Bonjour,
      Tout d’abord, excusez pour le retard; débordé par plein de choses en cette rentrée.
      Ce qu’il vous faut, ce sont des roues carbone bien sûr, mais pas trop hautes pour les routes vallonnées et ventées. Il y a deux grandes catégories de roues hautes: celles qu’on utilise couramment sur la route (moi-même j’utilise des Corima de 47 mm partout, sauf en haute montagne), et celles plus typées triathlon et chrono.
      Les Zipp 404 Firecrest entrent dans la 1ère catégorie. Excellentes roues, un peu hautes (58 mm) et dépassant apparement votre budget. Vous pouvez vous tourner vers les roues suivantes: Mavic Cosmic Carbone 40 Elite (40 mm, 1590 €), Cosmic Carbone SLE (52 mm, 1490 €), Campagnolo Bullet (50 mm, 1068 €), Corima Aero S CL (47 mm, 1522 €), FFWD F-4R-C (45 mm, 1498 €), Giant P-SLR1 Aero (50 mm, 1355 €), Vision Metron 55P (55 mm, 2090 €). Toutes sont en carbone (avec parfois de l’alu)et à pneus. Il y en a bien sûr d’autres.
      Dans la seconde catégorie, le profil est toujours plus haut, de 60 à 80 mm en moyenne. Les roues sont souvent à boyaux, mais on a aussi des roues à pneus. Chez Campagnolo par exemple, il y a la Bullet 80 (1277 €) et la Bullet Ultra 80 (1810 €). Chez Corima, les roues sont à bâtons. Mavic propose la Cosmic CXR 60 C (60 mm, 1990 €). L’offre dans ce domaine est tout de même assez conséquente.
      Conclusion: c’est vous qui la ferez. Mais que vous choisissiez vos roues dans l’une ou l’autre catégorie, je pense qu’avec votre gabarit, bien entraîné, vous devez avoir la caisse pour emmener des roues hautes, jusqu’à 60 mm maxi, pour ne pas être trop pénalisé par les vents de travers.
      Solution possible: avoir une haute derrière (par exemple 80 mm), et moyenne devant (jusqu’à 50mm). Cela implique d’acheter chaque roue à l’unité (et donc non par paire); a priori, préférez dans ce cas deux roues du même constructeur.
      Mais la prudence conseillerait de choisir plutôt une paire de roues dans la 1ère catégorie, c’est-à-dire autour de 50 mm.
      Et pourquoi pas, plus tard, acquérir des roues vraiment typées triathlon/chrono.
      Cordialement,
      Louis

  54. Bonjour Louis
    et merci pour ce site et tous les conseils utiles que l’on peut y trouver.
    Je suis dans le même cas que Loïc (mail du 25/08) , je pratique le triathlon , je mesure 1m87 pour 77/78kg et j’habite en Bretagne. Je voudrais équiper mon CKT de roues carbone et pouvoir rouler avec quasiment toute l’année , compétion comprises. Je suis fortement intéressé par les Vision Metron 55 à pneus. Je voudrais votre avis sur ces roues svp sur les parcours vallonné avec beaucoup de relances de Bretagne ? Sont elles adaptées a mon profil ? Sinon quelle autres roues pourriez vous me conseiller ?
    J’ai lu dans un ancien post que vous parliez de la durée de vie plus courte des roues carbone . Quelle est cette durée de vie en moyenne svp ?
    Par avance merci pour vos réponses et encore bravo pour votre site.
    Kenavo
    Tof

    1. Bonjour,
      Il ne me semble pas avoir écrit exactement que la durée de vie est plus courte. En revanche, je partage l’idée (véhiculée par les magazines spécialisés et des coursiers) selon laquelle on il est préférable de prendre soin de ses roues carbone. Sans doute au premier chef parce qu’elles coûtent plus chers. Il y a moins de matière aussi, bien que le carbone de qualité possède de hautes propriétés de résistance. C’est la même chose pour un vélo de gamme élevée, d’une façon générale. C’est pour cela qu’il est communément admis qu’on n’utilise pas ses roues carbone l’hiver (pas pour le froid, pour l’état des routes), ainsi que (sur les autres saisons) sur de mauvaises chaussées.
      C’est pour cela que la durée de vie dépend de ce qu’on fait de ses roues. Personnellement, je possède des Corima Aéro + qui ont déjà 7 ans, et elles vont encore me servir pas mal d’années.
      Je ne connais pas personnellement les Vision Metron 55, mais elles ont été testées par le CYCLE (n° 448 de juin 2014) et les conclusions sont très positives à tous les points de vue: rigidité, stabilité, moyeu à roulements céramiques. Pour votre et avec votre gabarit, ces roues vous donneront beaucoup de satisfactions (je n’ai pas d’actions chez Vison).
      Cordialement,
      Louis

  55. Bonjour,
    je souhaiterai passer a des roues carbones a pneus.Actuellement je roule avec un Willier GTR 2014 en taille L. J’ai une transmission SRAM red 10 vitesses en Compact.
    Mes roues sont des Fulcrum Racing 3, je pese autour de 80 Kg pour l’instant, j espere descendre entre 75 et 77 Kgs,je mesure 1, 73 m.Je roule régulièrement en semaine pour mon trajet travail et le we avec mon club dans la région parisienne surtout dans les Yvelines.En pensant passer a des jantes carbones ça serait pour le we et pour les beaux jours.Le we je fais des sorties allant jusqu’a 130 kms les beaux jours.Je pensais à des jantes carbones a profil haut du style 50 mm comme les Roues bh evo55 carbone à pneus ou les Roues giant p-slr 0 aero full carbone, quel est votre avis sur ce type de roue.
    Christophe

    1. Bonjour,
      Navré pour le retard à répondre. Je n’ai rien à redire sur votre approche de la question. Vous allez vraiment vous faire plaisir avec des roues carbone (rigidité) à profil haut (pénétration dans l’air). Si c’était pour rouler en montagne, je dirais que 50mm c’est trop, mais sur des parcours plats et vallonnés, c’est parfait. Quant aux roues citées, c’est un bon choix, sachant qu’il y en a d’autres, comparables (Corima Aero S CL, par exemple).
      Cordialement,
      Louis

  56. Bonjour d’abord merci pour ce super article,
    Je me suis acheté récemment un bianchi intenso carbone et j’ai dessus des roues fulcrum racing sport que je souhaite changer.
    Je mesure 1m90-70kg et je fais principalement du parcours légèrement vallonnés à plat (Picardie)
    J’aurai souhaite savoir quel type de roues me conseillez vous pour une pratique polyvalente entre sortie longues (100km +) et des épreuves types duathlon et triathlon ?
    J’ai un budget (tres) serré (400€) mais bon les soldes arrivent et je surveille le destock
    J’avais repéré des fulcrum R3 ou R4 mais apres voir la qualité des roulements, etc (et le 6/01 il y a une vente privée sur privatesportshop sur des mavic donc si tu peux me conseiller aussi sur cette marque)
    Voila merci 😉

    1. Bonjour,
      Tout d’abord, mes excuses pour ce retard, j’étais très pris par ailleurs.
      Le cadre Bianchi Intenso est une très bonne base, mais comme il est proposé avec divers équipements (en Shimano ou Campagnolo), je ne sais lequel tu as. Cela étant, les roues Fulcrum Racing Sport sont fiables, plutôt rigides, mais assez inertes et lourdes. Il faut bien sûr les conserver pour l’entraînement notamment.
      Des roues plus performantes, légères et toniques, typeront avantageusement ton vélo. Mais ça a un prix. Dans ta tranche de prix, ça va être just ! D’occas, peut-être mais bien regarder l’état.
      J’aurais tendance (indépendamment du prix) à te conseiller des roues carbone/alu (donc à pneus) avec un profil de 40 à 50 mm, en évitant les produits jugés trop lourds. A cet égard, l’offre de Mavic est bien adaptée (Cosmic Carbone SLS à 995 €, en neuf; Cosmic Carbone SLE à 1490 €), mais c’est plus cher que ce que tu évoques. Je cite aussi Fulcrum Red Wind à 1050 €, Stevan 11 AC 50 à 990 €, par exemple.
      Bonne recherche.
      Louis

  57. Bonjour
    Je souhaiterais faire l’acquisition de roues asterion carbon sport 38 boyaux à monter sur un Caad 12 ultegra. Ces roues seront destinées quasi exclusivement à des compétitions sur parcours plats à vallonnés plus quelques cyclos. Ce type de roue carbone poids 1260 g se marieront elles bien avec le cadre du caad 12? Je cherche des roues vives à la relance sachant que je pedale plutôt en vélocité qu’en force. J’hésite aussi avec des roues type shamal ultra, shimano c24 9000 ou racing zero. Qu’en pensez vous ? Merci pour tous vos conseils. Cdt

    1. Bonjour,
      Le dernier-né des Caad, le 12, est un cadre alu d’excellente facture. Je n’ai pas roulé avec ce cadre, mais je n’ai lu que des éloges sur ce vélo, sur tous les types de terrain. Au niveau des roues, il mérite mieux que celles qui a prioiri équipent le vélo complet proposé à la vente (Mavic Aksium selon mes recherches, par ailleurs bonnes pour l’entraînement).
      Bref, vos idées de roues sont toutes intéressantes, quoique positionnées sur des créneaux différents.
      Les Asterion Carbon Sport 38T sont très bien placées rapport qualité-prix s’agissant de roues carbone. Elles répondront pleinement à vos attentes.
      Je connais très bien les Campagnolo Shamal Ultra (alu, profil 30mm)à pneus, je roule avec depuis 6 mois. Elles sont un peu plus chères que les Asterion. Mais vous pensez peut-être à la version boyau.
      Les autres roues citées sont aussi de bons choix.
      En conclusion, toutes les roues indiquées conviendront avec votre vélo, elles sont performantes. Après, le choix personnel se fait en fonction de plusieurs critères: carbone ou alu, pneu ou boyau, poids, prix, hauteur du profil.
      A vous de voir.
      Cordialement,
      Louis

  58. Bonjour Louis,
    je suis à la recherche d’une paire de roues alu ou carbone ou alu/carbone pour participation à des courses (FSGT) et à des triathlons … type de terrains : vallons et montagnes. Je possède un willier gran tourismo, je mesure 1M84 pour 66 kgs.
    Quelle hauteur de jante choisir ? Plutôt boyaux ou pneus ?
    Prix max : 1000 €
    Merci d’avance
    Anthony

    1. Bonjour,
      Compte tenu de ce que tu dis, je préconise des roues 100 % carbone, à pneus, rigides et réactives, d’un profil n’excédant pas 40 mm.
      On en trouve pas mal sur le marché, je pense qu’en 2017, ce type d’offres va se développer.
      Une base de 1000 € c’est un peu dur à respecter, en neuf.
      Quelques exemples: Fulcrum Racing Quattro DB, 40 mm, 1201 €; Flashwheels C38, 1121 €; BH Evo Carbon 38, 1099 €; Miche SWR Full Carbon RC 38, 1500 €; RAR Even 38, 1699 €; Sonic Super CSL Evo, 1300 €.
      En occasion, de bonnes roues se trouvent également. Par exemple, certains vélocistes en ont parfois, provenant de leurs clients. C’est comme cela que j’ai vendu cet été des Corima Aéro + (carbone, pneu, 47 mm), car trop hautes pour moi en montagne.
      Bonne recherche.
      Cordialement,
      Louis

  59. Mes préférés (sans ordre):
    – Vittoria Corsa Evo CX
    – Veloflex Corsa ou Master
    – Schwalbe Ultrimo ou One,
    bref, les hauts de gamme en pneus de ces marques. Je les utilise tous les 3, (presque) indifféremment depuis pas mal de temps. Pour moi c’est le top. Les prix vont avec …
    A préciser que je ne les monte qu’à partir d’avril, et jusqu’en septembre inclus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Répondez à la question pour poster votre commentaire, merci.