«

»

mar
30

Choisir ses roues

Avant, c’était une jante, un moyeu, et un rayonnage. Mais c’était avant, comme le dit une pub actuelle.

Aujourd’hui, on achète une paire de roues prêtes à l’emploi. On trouve même quelques modèles spécifiques qui incluent les pneus. Choisir ses roues, ce n’est pas toujours évident, sachant que l’offre est pléthorique et la gamme de prix très large.

Tout d’abord, il faut savoir que ce qui type fortement un vélo de course, c’est en 1 le cadre, et en 2 les roues. Je me souviens il y a bientôt 20 ans, avoir été dubitatif à l’écoute d’un vélociste qui m’affirmait que changer simplement les roues d’un vélo avait pour effet de modifier, parfois de façon fondamentale, le comportement de la machine. Depuis, j’ai pu vérifier à de nombreuses reprises – avec mes propres roues ou avec des roues de prêt – que tout cela est vrai. Mais changer de roues n’est pas sans risque, car si l’on commet quelques erreurs au moment du choix, les conséquences peuvent être néfastes sur le comportement du vélo qui s’avérera pénalisant.

4 types de roue avant

Aujourd’hui donc, les roues du marché sont complètes, et parfois très spécialisées. L’offre distingue en premier lieu:

- les matériaux des jantes: aluminium, carbone; mais sur certaines roues les rayons sont en carbone, des moyeux en comportent aussi,

- la bande roulante: pneu, boyau, tubeless,

- le type de jante: basse, profilée, haute.

Le poids des roues est un critère de choix qui est souvent énoncé. Outre le fait  qu’il n’y a pas que le poids à prendre en compte, l’endroit où se situe ce poids importe beaucoup. Par exemple, quand le poids se situe en périphérie (la jante), les accélérations sont difficiles. Mais c’est très efficace dès que la roue est lancée; c’est l’effet de l’inertie. A l’inverse, une jante légère est tonique, nerveuse. La notion de jante légère est ainsi différente de celle de roue légère. De fait, le gain d’inertie est plus important que le gain de poids.

Les jantes basses ont moins de prise au vent latéral. En revanche, seul face au vent, pour une épreuve contre la montre par exemple, l’utilisation d’une jante haute sera bénéfique. Mais attention, ces jantes (hauteur supérieure à 60 mm) peuvent être d’un usage problématique en d’autres circonstances: poids en périphérie, prise au vent, maniabilité.

Lorsque nous décidons d’acquérir de nouvelles roues, nous devons nous fixer comme objectif de rechercher des roues aérodynamiques, avec un poids et une rigidité en relation avec notre physique et notre pratique. La rigidité doit être en adéquation avec le cadre pour une meilleure mptricité. Un autre critère, également essentiel celui-ci, est le prix. En effet, celui-ci varie de 180 à 5500 €, et sans doute plus pour des produits très pointus. Quant au poids, j’ai trouvé une fourchette de 968 à 2226 grammes (paire de roues sans blocages rapides, sans pneus et chambres/boyaux).

Le pneumatique à utiliser est également un élément à prendre en compte quand on veut choisir une nouvelle paire de roues: pneu classique avec chambre, pneu tubeless ou boyau, la sélection n’est pas neutre. Les propriétés du boyau sont incomparables en terme de « toucher de route« , mais son usage est très contraignant. Le coût s’avère à la longue aussi plus élevé. Mais cette question des pneumatiques nécessiterait à elle seule un article complet. 

Afin de vous aider à y voir plus clair dans l’offre actuelle, je vous présente ci-après quelques modèles de roues réparties en 4 grandes familles: les roues généralistes, les roues de montagne, les roues de compétition, les roues haut de gamme. Je précise que les poids et tarifs sont donnés à titre indicatif, car ils varient un peu selon les sources.

1 – Les roues généralistes

On demande à des roues généralistes d’être passe-partout, c’est-à-dire polyvalentes. Mais pour être « idéales« , ces roues doivent avoir une déformation faible (rigidité), une faible durée d’oscillation (inertie), être fiables, ne pas trop peser et avoir un prix abordable ! C’est parfois la quadrature du cercle, quoique ….

Caractéristiques des roues généralistes:

- jante alu, à pneu,

- profil moyen inférieur à 30mm,

-poids supérieur à 1500 grammes (sans les blocages rapides), pouvant dépasser les 2 kilos,

- endurance pour l’entraînement et les sorties en hiver,

- prix contenu.

Précisons que si l’on possède des roues haut de gamme, les roues généralistes seront réservées aux entraînements et bien sûr aux sorties  hivernales.

Voici quelques exemples de roues qualifiées de généralistes, mais il y en a beucoup d’autres. Je précise que n’ayant aucun lien avec l’industrie du cycle, cette petite sélection est faite en toute décontraction.

- FULCRUM Racing 7 – profil 24 mm – poids: 1849 gr. – prix: 199 €. Il s’agit d’une roue pour costauds: faible inertie, bonne rigidité.

Roues FULCRUM Racing 7

- MAVIC Ksyrium Equipe - profil 24 mm – poids: 1690 gr. – prix: 340 €. Bonne rigidité, inertie plutôt importante, roues pas très vives.

- SHIMANO RS 20 - profil 24 mm – poids: 1849 gr. – prix: 205 €. Roues rigides, permettant de faire de la compétition. Elles conviennent à beaucoup d’utilisateurs, surtout sur des parcours vallonés. Bonne inertie.

Roues SHIMANO RS 20

- CAMPAGNOLO Vento Réaction - profil 23 à l’avant, 24 à l’arrière – poids: 1958 gr. – prix: 239 €. Roues rigides, pour costauds, car lourdes à l’accélération; inertie assez bonne.

On peut aussi citer: MAVIC Cosmic Elite (400 €), BONTRAGER Classics (350 €) et bien d’autres…

2 – Les roues de montagne

                            A suivre …

 

3 commentaires

Aucun ping

  1. georges a dit :

    salut,
    j’ai vraiment apprécié l’article sur les roues et j’attends la suite,
    je veux changer de roues, pour des roues carbones mais je suis un peu perdu…

  2. veloclic a dit :

    Excellent article très complet. On attend avec impatience l’article sur les routes de montagne.

    1. Louis a dit :

      Bonjour,
      Merci pour votre appréciation. Je précise que l’article auquel vous vous référez est composé de 3 publications successives, toutes sous le même titre. Il y a donc une suite 1 et une suite 2. J’ai ainsi déjà traité la question des roues de montagne:

      http://www.velofcourse.fr/velo-materiel/velo-roues-course-montagne/

      De plus, le 18 août 2014 j’ai publié un nouvel article sur la façon d’aborder la question du choix des roues « Se fixer des critères avant d’acheter des roues carbone ». J’espère que tous ces articles vous aideront un peu.
      Cordialement,
      Louis

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

fermer la fenetre
illustration





Mémo de bienvenue aux nouveaux abonnées :
Le Vélo en 10 chiffres ... et plus !
Cliquez sur "Télécharger" pour recevoir par mail le mémo en PDF. Je hais les spams : votre adresse mail ne sera jamais cédée ni revendue !