«

»

jan
06

C’est la reprise !

 

Les fêtes de fin d’année sont maintenant derrière nous; j’espère qu’elles se sont bien passées pour chacun d’entre vous. Il restait encore une sorte de petite prolongation que représente l’Epiphanie. En fait, c’est déjà depuis 8 jours qu’on nous propose la galette des rois, et ça durera quasiment tout le mois de janvier. C’est très bon, mais pas vraiment diététique. A chacun de voir, en fonction notamment des petits excédents de poids résultant des récentes féstivités par rapport à ses objectifs sportifs de début d’année.

Meilleurs voeux à chacune et chacun d’entre vous, et excellente année sportive. A cet égard, j’espère vivement qu’elle ne sera pas perturbée par les intempéries autant qu’en 2013; mais bon, difficile de faire pire. Enfin, nous verrons bien.

 Avant d’aller plus loin dans mon propos, je tiens à remercier sincèrement tous les internautes, passionnés ou simplement intéressés par la pratique du vélo - et dont certains me suivent depuis le début il y a bientôt 3 ans - de leur visite de mon site. Je considère vos nombreuses visites comme un encouragement à poursuivre le développement du contenu de mon site.

Merci aussi pour les nombreux commentaires, toujours pertinents, qui viennent opportunément  compléter mon discours. Quelques-uns des commentaires ont la particularité de nuancer des aspects de ma prose. C’est très bien, cela a pour effet d’élargir le champ  de la connaissance en la matière, ce qui profite aux internautes qui, au final, se forgent leur propre opinion. En sciences sociales, cette co-production de savoir se nomme Recherche-Action Collaborative.  Comme je le rappelle parfois, la source de mes articles est d’une part constituée par ma propre expérience qui repose sur deux décennies de pratique sportive, et d’autre part provient des recherches d’informations effectuées dans les directions les plus larges possibles (pour autant que je puisse y avoir accès).   

C’est donc le début d’une nouvelle année, et la reprise de notre cher sport. Les compétiteurs et les meilleurs cyclosportifs (tout autant compétiteurs, en fait) ont repris l’entraînement il y a déjà pas mal de temps. Un certain nombre de cyclistes, quel que soit leur niveau de pratique d’ailleurs,  n’ont pas fait de vrai coupure – je parle du  vélo de route. Tout juste ces cyclistes ont-ils réduit l’intensité des sorties tant en nombre qu’en kilomètrage. Les avis sont partagés sur la nécessité ou non de couper totalement. Pour ma part, je suis plutôt favorable à l’option qui consiste à délaisser le vélo de route pendant au moins un mois, tout en continuant à pratiquer une activité sportive, afin de maintenir une relative condition physique. Cette dernière pourra être multiple: VTT, home-trainer, course à pied, ski de fond, fréquentation d’une salle de sport (mais en demandant au coach d’établir un programme de travail spécifique pour tenir compte de la pratique du vélo de route en saison), etc… Certains font aussi de la natation l’hiver. Tout est affaire de goût, mais parfois la complémentarité entre vélo et autre sport n’est pas évidente. Cette remarque vaut surtout pour la période au cours de laquelle la saison du cyclisme bat son plein, on va dire de février à septembre.   

Janvier, c’est donc le mois de la reprise (en tout cas pour ceux qui n’ont pas vraiment redémarré en décembre).  Il faut se réhabituer - en douceur – à être assis sur une selle, à pédaler en tournant les jambes, à bien respirer, à affronter aussi les conditions de notre sport en extérieur: froid ou fraîcheur, vent, humidité, état des chaussées. Ne pas oublier de boire (même si l’hiver on n’a pas forcément soif) et s’alimenter.

Les sorties de janvier sont plutôt courtes, en fonction de la durée des journées encore très courte (mais depuis Noël, les jours rallongent !), de ses disponibilités, de son courage certains jours. Sorties à compléter, ou à remplacer si la météo ne s’y prête pas, par des séances de home-trainer.

Voilà, vous me retrouverez très bientôt sur velofcourse.fr avec des articles portant sur des sujets ciblés. Mais là, je voulais simplement donner avec ce petit « papier » d’ordre général le coup d’envoi de la saison 2014.

Et puis, j’en profite pour rappeller que mon livre « Mes conseils pour bien débuter le vélo » est toujours disponible en format PDF au prix de 4.90 €. Ce petit livre de 35 pages s’adresse tout spécialement à toutes celles et tous ceux qui veulent s’investir dans le sport vélo, pratiqué en cyclotourisme et/ou en cyclosport.

Bonne reprise et à bientôt.

Louis.

(article publié le 6 janvier 2014)

2 commentaires

Aucun ping

  1. Legastelois Hervé a dit :

    Bonjour Louis,

    Meilleurs voeux pour 2014, plein de bonnes choses ,c’est toujours un grand plaisir

    de lire et relire vos conseils . A bientôt, qui sait un jour peut être dans notre

    Provence .

    Amitiés Herve Legastelois

    1. Louis a dit :

      Bonjour, et merci pour vos encouragements. Très bonne année 2014, la santé et la grande forme cycliste. En Provence, j’y viens rouler (presque) régulièrement, sur des cyclosportives ou en raid avec des copains de club. Mais je suis très loin d’en connaître tous les aspects, et tous les cols. Ah, le col de l’Espigoulier; très beau, mais que c’était dur, surtout au rythme où on l’a gravit.
      Cordialement.
      Louis

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

fermer la fenetre
illustration





Mémo de bienvenue aux nouveaux abonnées :
Le Vélo en 10 chiffres ... et plus !
Cliquez sur "Télécharger" pour recevoir par mail le mémo en PDF. Je hais les spams : votre adresse mail ne sera jamais cédée ni revendue !